à suivre, suite

15 mai 2020

• Rdv vendredi soir à la forêt du souvenir, pour causer bancs et emplacements :

(bien contente de vous revoir détendu.e.s au vert..!)
David, Dominique et Marie ont ce banc simplissime en poche :
En rentrant, je cherche d’autres modèles de bancs rondins, par curiosité :
 

• et je reçois un mail de Jean-Pierre :
“ohé Fabienne
je t’envoie des bancs suspendus pour ta collec (ah ! je rêve que tu les trouves dignes de faire partie de ta collec)
on les avait construits avec Jérémie à l’ENSA Limoges ”

Bien sûr qu’ils sont dignes de la collec, même des très belles pièces !
Je crois que celui que je préfère est le plus rustre (et pas suspendu, du coup), la chaise-longue palette!!
Allez voir les constructions made in Jean-Pierre !

• & en attendant qu’il y ait des bancs (simples et sobres dans l’idée, la mise en œuvre et l’esthétisme) dans la forêt du souvenir, un portrait volé de Manée :
• & des fleurs de navet cueillies dans le jardin de Serge, juste au-dessus de la forêt, pour accompagner (un petit goût de moutarde et de raifort) la salade du dîner :
” Dites-moi, mon chou, poursuivit-elle, c’est Lotus pensif, votre pseudo, ou Fleur de Nave ?”
M’as-tu vu en cadavre ? de Léo Malet (1956), dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris (10e).
• & on repart chacun avec un butin, offert par Marie,
frais du jour :

C’est con, on n’avait pas pensé amener de quoi se faire un apéro-forêt (sauf les moustiques tigres qui ont dévorés Louise!), avant le travail qui nous attend les semaines qui viennent..!!

 

• & pour finir, les livres, éditeurs, libraires… Une réflexion à suivre (plusieurs, au choix) ici