comme si vous y étiez

27 janvier 2017

Hier soir, c’était le vernissage de l’exposition VOUS M’EN DIREZ DES NOUVELLES à la médiathèque Cabanis, qui va durer jusqu’à fin avril. Un grand espace d’exposition de 170 m2 ! Et nous avons réussi à bien montrer le boulot dans cet espace pas évident à utiliser. Et tirer partie de cette grande vitrine de 11 m de long…
Visite guidée (avant les discours d’inauguration, le micro est installé et le parquet est astiqué) :

20170125_165408
quand on passe la porte, vue à travers la salle et à travers le rideau de lettres en porcelaine.
20170126_105018A gauche, le coin livres, éditions d’artiste et de librairie mélangées, dans des vitrines comme à l’ aquarium.
20170125_17024920170125_170143
Une vitrine spéciale pour « La mode illustrée », prêtée par la Bibliothèque d’études et du patrimoine, qui a servie à l’Endiguement des renseignements.

20170125_165326
20170126_10494820170125_171259Plus loin sur la gauche, une série d’assiettes peintes pour le banquet au Bol rouge,

en face du mur d’estampes faites avec Christine Patry-Morel pour Saint-Gratien.
20170125_171109
Puis nous tournons, et sommes dans la salle entre les 2 poteaux, où sont accrochés une série de dessins extraits de 366 légendes quotidiennes exemplaires,
20170125_165711
ainsi que la longue vitrine où sont suspendues ou épinglées les plaques en porcelaine, 20170125_16523220170131_115847 - Version 2 DSCF8776 20170125_16580120170126_09595520170125_165808
jusqu’au lettres prises dans une toile d’araignée métallique.
20170125_165821
Au milieu, 2 vitrines avec les livres en broderie faits avec Virginie Rochetti.
20170125_16541720170125_165723
20170125_16594920170125_165916

 

Avec toujours ce dilemme : comment montrer un livre quand il est enfermé dans une vitrine ?

Puis, nous passons derrière le second poteau : là où le courant passe pour allumer la lumière.
20170125_165644  20170125_16555520170125_165508DSCF880920170125_165626

 

En face des néons du pauvre, les sculptures lumineuses forment une joyeuse famille
(interdiction de toucher !)20170126_10410920170125_165448
Derrière, il y a une cour.
20170125_172529
Vue de la cour ! Les grandes vitrines ont été installées devant les vitres afin d’apprécier la transparence des pots en porcelaine à travers la lumière.
20170125_172519

 

 

(mais ils ne sont pas tous transparents!)20170125_170031
Et il y a les livres en porcelaine, à l’abri de la casse, ainsi que le jeu de cartes.

Le rideau de lettres en porcelaine, qui sépare et fait passer de l’autre côté en même temps. Qui joue avec la lumière et les reflets.
20170125_165130  20170125_155920      20170125_170523

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Et puis, les derniers préparatifs, installation d’une minuterie pour que les lampes s’éteignent quand la médiathèque ferme.
20170126_104650Hop, passons au vernissage ! Il y avait plein de monde!
Le duo Smoke on the water (Arthur Daygue et Marc Maffiolo) et l’atelier volant de sérigraphie La turbine sont avec nous pour que ce soit un peu plus la fête et pour que les gens ne restent pas coincés devant le buffet, à l’extérieur de l’espace d’exposition. Des fois, ils sont un peu seulets !
DSCF8786DSCF8788DSCF8807DSCF8797
La turbine nous avait préparé spécialement un écran de sérigraphie pour l’occasion, du noir et du doré, yeah!
DSCF8800
DSCF8781

 

Quelques demandes pour dédicacer la sérigraphie, en souvenir de la soirée.

DSCF8784

Les plus prévoyants ont apportés leurs torchons, extra!

DSCF8812           20170125_170641    Oh, c’était et c’est bien !!

 

Et puis, une visite guidée le soir du vernissage pour la radio Canal sud, dont vous pouvez écouter le podcast