mouches du dimanche

30 juin 2019

Un mail de jean-Pierre :
« bonjour Fabienne
j’ai trouvé ça ce matin

• MOUCHE

Mouche domestique

Les mouches sont généralisées
Chacun a ses mouches
Les hommes ont
des mouches. Certaine sont
dans le parc certaines
sont au parlement
et certaines sont
à la maison dans la chambre
Elles nous mènent en règle générale
dans la chambre vers l’humour
Edmund Mach

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Les mouches d’aujourd’hui
ne sont plus les mêmes que le mouches d’autrefois
elles sont moins gaies
plus lourdes, plus majestueuses, plus graves
plus conscientes de leur rareté
elles se savent menacées de génocide
Dans mon enfance elles allaient se coller joyeusement
par centaines, par milliers peut-être
dans des bouteilles de forme spéciale
elles patinaient, piétinaient, trépassaient
par centaines, par miliers peut-être
elles foisonnaient
elles vivaient
Maintenant elles surveillent leur démarche

les mouches d’aujourd’hui
ne sont plus les même que les mouches d’autrefois

R. Queneau
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

La mouche n’a pas de forme humaine
elle ressemble plutôt à une brebis
son bêlement se fait entendre au cours des siestes
comme les hommes elle dort la nuit
la mouche se nettoie la tête comme le chat
se lisse les ailes comme le moineau
et s’immobilise parfois pour réfléchir
Elle réfléchit à la nature du verre
et quand elle croit avpoir résolu le problème
elle s’envole
et pan ! la voilà qui se cogne contre la vitre
encore une fois
contre la vitre qui, elle aussi, réfléchit

R. Queneau

• ŒUF

L’oeuf est rond, la terre pleure
Le soleil rit, le ciel gronde.
Toute effrayée la poule se couche,
au nid. Par pitié, un oeuf.
ainsi la poule quitte sûrement le nid
et pleure, à cause de Ses enfants, –
un don de Dieu et le reste ?,
elle devra encore pondre des oeufs.

Ernst Herbeck

• FOUGÈRE

Dans la forêt molle et profonde
j’entends chanter une fougère
Elle s’incline ver l’ombre
familière
R. Queneau

———————————————————————————————
Ça me fait bien plaisir de revoir les textes de Herbeck et Mach
Je ne sais pas si Jean-Pierre a le 3ème de cette belle « trilogie  » chez Harpo & (du temps que j’étais linotypiste…)
Capture d’écran 2019-06-30 à 12.07.42 Capture d’écran 2019-06-30 à 12.08.19 Capture d’écran 2019-06-30 à 12.08.39
Il y a aussi ces textes d’Arnold Schmidt :
20190630_105336
et pour la vitrine qui fait peur :
20190630_105500

& puis, le texte de Mach, accompagné des fabuleux dessins d’Oswald Tchirtner (avec des photos pourries, sorry..!)
Capture d’écran 2019-06-30 à 12.09.14 20190630_110335
20190630_11031620190630_110359 20190630_110115