on n’est pas aidé…

15 mai 2018

Hier, longue journée, 7h-minuit 1/2, aller-retour sous la pluie Marseille-St-Orens, pour monter l’exposition à la médiathèque, avec la petite voiture remplie
(et merci la petite voiture qui a bien fait son boulot avec un pareil temps de chiottes, merci le chauffage, la radio et l’essuie-glace !)
C’était le 4ème des saints de glace et d’essuie-glaces…
« Au printemps ramène l’hiver,
Pancrace, Servais et Mamert.
Puis le bon Saint-Boniface,
Entre en brisant la glace. »
Mais s’il n’en trouve pas
il faut bien qu’il en fasse.
Jusqu’à Saint-Urbain,
qui tient tout dans sa main. »

St Urbain, c’est le 25 mai, le matin, atelier à la prison de Seysses, le soir, spectacle-lecture à la Cave Poésie…Capture d’écran 2018-05-15 à 12.53.13

où je parlerai entre autre des oreilles d’âne du roi Midas.

Justement concernant les pneus, j’ai pu apprécier hier leurs différentes sculptures, profil silencieux, ou du grand art parfois quand on se retrouve derrière une bagnole ou en doublant un camion dans un épais brouillard d’eau, et encore mieux la nuit..!
« Présente sur la bande de roulement des pneus, la sculpture attribue à ces derniers toutes leurs performances. Il existe différentes sculptures à savoir la sculpture symétrique, la sculpture asymétrique, et la sculpture directionnelle. Le choix ne doit pas se faire au hasard, car chacun des profils présente des avantages qui lui sont propres. Le profil pneu asymétrique par exemple offre une conduite silencieuse, ce qui n’est pas le cas du profil directionnel qui reste toutefois plus résistant à l’aquaplanage que le profil symétrique. »

Capture d’écran 2018-05-15 à 11.49.41

Pour l’expo, j’ai pris vite fait quelques photos, d’une des 3 vitrines, par exemple

20180514_142736 (1)20180514_142843 (1) 20180514_142837 (1)

et du mur d’élecriture (qui revenait de Bordeaux, mais sans douilles, merci… Vive Casto, et 3/4 d’h de perdues…) Quand on a fini les branchements à 20h05 : Fiat lux !
& heureusement, car Pascale (The bibliothécaire, qui s’est initiée avec moi à l’électricité!) n’avait pas la clé de l’armoire électrique, et puis…
je préférais repartir sous la pluie avant la nuit, tant qu’à faire…
20180514_200537 (1)

Il y a aussi un rideau de mots en fil de fer sous la verrière (heureusement que Raoul nous a amené une grande barre de + de 3m pour le fixer, car impossible de planter un clou dans la poutre en béton, et fallait faire gaffe à l’escabeau trop petit avec la marche cassée…)
Photos la prochaine fois..!
20180515_131557

& puis, il manque les affiches introuvables hier à la Cave po, mais là encore, ce sera pour la prochaine fois !
image003
& pour clore la journée, un gentil mail :
« Salut Fabienne,
Est-ce qu’on t’a payé les droits d’auteurs 2017 ??? On était en vacances, puis en revacances et je ne me souviens pas du tout de ce que j’ai fabriqué ? Dis-moi vite !
Je suis super désolée, bises ! »
(Rêvez pas, il s’agit exactement de 158,16€, un poil plus que essence et péages pour Marseille-St Orens A/R..)
Bon, ben, il ne restait plus qu’à aller se coucher!