20150609_151210

L’édition des petits livres est née en 86 d’un désir d’autonomie : pouvoir faire des livres en franc-tireur. En 2013, je remonte un atelier de typographie, toujours dans un but d’autonomie et d’expérimentation. Cuisiner familièrement les livres et la langue, avoir les mains dedans. Brosser les mots dans le sens du plomb pour en pourchasser le sens embusqué dans les coins, en manipuler la forme. Pour ça, j’ai une casquette à plusieurs visières : écrivain, des éditeurs « normaux » publient « mes » livres; artiste, je les réalise moi-même ; typographe-imprimeur, je les imprime. Ce ne sont pas les mêmes livres, pourtant, il s’agit d’un même travail, expérimental, mené depuis de nombreuses années, une forme nourrissant l’autre.

independant

fin 2016, l’edpl est fière de son autonomie, et publie SOUVENT J’OUBLIE D’ÊTRE LIBRE, un livre qui a failli paraître « normalement » en 2015 et 2017, avant que les éditeurs tournent casaque (avec un pareil titre..!)
Du coup, on pourra le trouver dans quelques librairies, et l’acheter en ligne sur un site ami,

20161112_095410

en 2015, l’edpl lance un nouveau modèle, les à fichettes, qui ne manqueront pas de servir en toutes occasions….

20150609_151200 20150609_150917 20150609_151405 20150609_150632

Fin 2014, l’edpl reprend du service, avec une affiche de Pierre Tilman (37 cm X 60 cm, imp. en vert Véronèse sur papier jaune fluo, 80 ex.)

Pierre Tilman

 

De temps en temps, l’edpl invite un artiste ou un auteur dont j’apprécie le travail à publier sous sa bannière.

— voir les TQ des années 2000

— un petit livre : OUI/NON de Caroline Hazard (edpl, 2000, 12 cm X 5,5 cm, 43 pages, imp. en brun-rouge sur papier bleu clair, 200 ex, 6 euros)

oui:non