de toutes les couleurs

21 juin 2020


En préparant des “fonds”, j’ai complété ma gamme colorée.
Avec une question : d’autres couleurs surviennent suivant les saisons ? La lumière du lieu où on se trouve ? Ce qu’on a dans la tête, du plus confus au plus tranché ?
(& aussi ce qu’on a en stock..!)

C’est le moment de protester : comme la gamme de papiers qui s’appauvrit de la part des papetiers, les marchands de couleurs suivent une mode ou/et la consommation ou/et des économies, vers une simplification…

Le bleu Hoggar a perdu de la profondeur en quelques années, & le rouge Breughel (mon pot a séché depuis… pas mal d’années d’inutilisation..!!) a disparu. On peut toujours le faire avec des mélanges, vous me direz, mais c’est tout de même navrant, sinon rageant !

Pendant ce temps coloré, dans les messages,
à Tulle, le temps semble pourri, mais

à Marseille, de l’intérêt d’utiliser un même bleu

à Paris, MissTic sur la devanture de la librairie Traversée, rue Mouffetard

Pour finir, une grande pensée de Pierre Dac :
Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires.