des choses qui filent la niaque (ou pas)

26 mars 2020

Je ne connaissais pas les éditions Artulis.
Lise Maurer qui a participé à l’ouvrage ci-dessous m’en a parlé aujourd’hui, et j’ai été voir sur le net…

 

Qu’un éditeur fasse à la fois de l’édition de bibliophilie pour les happy few et numérique pour tous, c’est déjà formidable!
Je vous engage à aller voir sur leur site !

Il y a aussi ces entretiens, en voilà 2 qui m’ont fait comme des cadeaux !
(et je vous renvoie aussi, sur le blog, à ce livre)

 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

& puis, pour revenir à des choses moins belles, un message reçu :

et une photo vue sur un blog (E. Tourtet) avec un journal de confinement, ça fleurit en ce moment (j’espère qu’on va pas en retrouver plein les tables des libraires..!!)

• Mais pour ne pas finir là-dessus, un autre mail, qui fait plaisir, de C.T.
(et qui me donne envie de m’y remettre d’une façon ou d’une autre…)


et pour comprendre, le “départ” de ces 3 bonnes choses par jour…

c’est bien si ça fait yoyo et que me redonne envie de chercher une nouvelle forme pour dire les jours…!
• & on finit en apothéose, donc, par un chaud coucher de soleil de printemps froid (ça caille aujourd’hui!)