en commençant juillet

9 juillet 2019

20190703_081310
Il fait archi beau et chaud ; c’est pas la canicule, ça s’appelle l’été. Le câprier est content.
20190704_142704

Une autre image de l’été, la citronnade Sissi, (pour Jeanne!)
Si vous voulez en faire, il y a dedans aussi le blanc du citron, et un peu de vanille…

 

Ça me fait penser que l’autre jour en poireautant à la guinguette, j’ai demandé au monsieur
—Un PEC à l’eau, SVP Monsieur !
— Vous êtes sûre?
— Heu, un PAC à l’eau!!
— Ça mousse moins, mais c’est meilleur!
(mais ce n’est pas le produit vaisselle qui m’a fait fourché la langue!)
Sans titre

Si ça ne vous dit rien, voilà tout sur le PAC A L’EAU (pakalo) :
« Le Pac citron, sirop de citron légèrement acide, est connu dans tout le Sud de la France. Boisson exclusivement sudiste, le Pac citron est une création de la distillerie Blachère, qui serait « la plus ancienne distillerie de Provence ».
Produit vauclusien, et même avignonnais, le Pac est créé en 1962, quand, après quelques années de fortes chaleurs, le directeur de la distillerie de l’époque cherche une recette pour un produit désaltérant « jaune mais qui ne tournerait pas la tête ».
La formule de ce sirop de citron, composée du jus des citrons, de leurs zestes, d’acide citrique et de sucre, est aujourd’hui inchangée ; sa célèbre acidité est due à l’absence de pasteurisation, rare concernant les sirops, et impose de le conserver au frais.
L’étiquette est inchangée depuis les années 70, ou presque ; pour le nom, Louis Guiot, le directeur de la distillerie, utilisera l’initiale du prénom de ses enfants. »

Si au lieu de se prénommer Alain (?) ou Aline, ç’eut été Eliane ou Eric, on pourrait donc demander du Pec à l’eau….!
& en boire le we qui vient, à Saint Pardoux ! (mais c’est lourd dans une valise..!!)
invit public st pardoux-1
invit public st pardoux-2

En attendant, je rouvre pour Christine quelques petits (vieux) livres de Sophie Dutertre, avec toujours autant de plaisir :

20190704_181055 20190704_18092820190704_180709
& puis je retrouve le chemin de l’atelier pour une affiche universelle :
20190708_190233
20190708_205132

slogan que j’applique illico, après impression sans tablier:
(fait trop chaud)

du vert dans le bleu…
(un peu de campagne à la mer?)

…comme il y a un peu de rose
dans celui , magnifique, et exceptionnellement couvert de ce soir :
(& demain, enfin du petit mistral annoncé, ouf, une semaine que la mer est comme de la soupe!)
20190709_205912
Auparavant, j’ai exploré un nouveau bricolage : me faire des palmes sur mesure, pour pouvoir aussi nager la brasse (un peu plus longues que celles qui existent…)! Une scie à métaux, un cutter (et un méchant coup de cutter dans le doigt..!), et différents essais sur (dans) le terrain (liquide), et c’est parfait!!
20190706_13453420190708_113416
Dans l’ambiance des vacances, aussi, ce beau tissu d’un imperméable anglais, pour Manée (et le trou de pluie…), qui aime les cerises :
20190705_200955
20190705_201317Comme elle m’envoie cette photo de Raphaëlle bien enveloppée (ça caille ou/et y’a des moustiques?), je me dis que ce bel imper « Tin cloth » pour jouer au Magicien d’Oz, ça doit être pas mal pour ce genre de soirée et avoir tranquillement chaud, même si y’a pas le vent testé « on cornish clifftops »..!
C’était une soirée cinéma, un concert ? (y’avait pas le mode d’emploi avec l’image!)

IMG_5958
Si, la voilà ! :
« Alors la légende:
projection par PEC  en plein air dans une magnifique clairière à St Pardoux la Croisille, d’un film sur Hervé Dirosa le fondateur du Musée des arts modestes de Sète ( c’est dans la voiture, au retour d’un passage de Manée et Jeanne au MIAM que Jeanne a eu cette idée d’un Musée dans une petite commune au fond de la campagne et que bien sûr on a pensé à St Pardoux dont Dominique est Maire et en même temps avec Marie des militants de PEC depuis des lunes.) L’enveloppement de Raphaëlle c’est parce qu’il fait délicieusement frais en Corrèze le soir ! »

Pendant ce temps, à Paris sous le soleil, (et avec une petite laine pour les musées climatisés?) Corinne m’envoie des photos de sa visite au Jeu de Paume, où elle allait voir Sally Mann…
& découvir Marc Pataut!
IMG_8786IMG_8787IMG_8788 (1)IMG_8789
qui se promène ou joue aux boules devant le musée..?!
IMG_8792
& puis,
visitedepuis que Christine me tanne de refaire des cartes de visite pour l’atelier,
la commande est parti ce soir à l’impression,
avec la vitrine du Lieu/lien, tant qu’à faire !

 

 

 

 

 

Pour finir, voilà plusieurs jours et bouts de nuits que je passe dans l’Oregon en compagnie de bûcherons, avec « Et quelquefois j’ai comme une grande idée » de Ken Kesey (monsieur Toussaint Louverture)
(Ken Kesey a aussi écrit Vol au-dessus d’un nid de coucou).
Si jamais ça peut vous donner envie….
20190709_22590220190709_225936
20190710_085555