faire signe(s)

14 décembre 2016

Ce soir, comme c’est mardi, à la Cave Poésie, voilà les Rugissants. Et ce soir, en écho à la programmation du théâtre Sorano (dont l’affiche m’a tapé dans l’œil ce we dans la rue), Le rouge et le rouge, de Luc Soriano, avec Marc Maffiolo pour l’accompagner.
Presque tout le temps, les Rugissants sont traduits en LSF, en partenariat avec le CETIM. Ce soir, pour moi, c’était une première (et la première d’une longue série, car ça m’a enthousiamée!!) de voir de la poésie en LSF.
Et puisque le Cetim est un « centre de formation de professionnels de haut niveau de la traduction et de l’interprétation », donc il y avait des étudiants, dont plusieurs (dont leur professeur, Patrick Gache, extra!) traducteurs se sont succédés sur scène, comme des « voix » différentes..!
Alors ils étaient 3 sur scène, le musicien, le poète, et le « danseur » de signes, à nous transmettre tout ce rouge et cette énergie. Super soirée!

20161213_201609 20161213_201959 20161213_200244 20161213_200331

Durant la lecture musicale gestualisée, Arthur dessinait dans le noir dans son carnet  : ici, un portrait de Marc au saxophone, et de la traductrice dont je n’ai pas de  photo(s), ça tombe bien!20161213_202312

20161209_132256voilà l’affiche qui m’avait tapé dans l’œil ce we; après petite enquête, pas trop étonnant, le graphisme vient de la « famille Fotokino »!