par plage et par falaise

14 juin 2020

Notre (fin de) séjour à Arromanches en quelques photos :

— Apprécier les lumières changeantes (des fois trop vite, quand on prend les photos ou que la pluie nous tombe sur la tête)
 
et la marée basse… avant de retrouver la Méditerranée


(photos de Xavier, avec une dédicace à Corinne style Harry Gruyaert..!)

— & toujours cet étonnement du jour 1h + long qu’à Marseille, avec la nuit à 23h !

— Apprécier le haut et le bas de la falaise, et toujours les caissons du port Winston en vue

— Jouer avec les différents matériaux et tailles, de nos lettres découpées aux cartons petits et grands, du blanc de Meudon au charbon de bois, des algues au fil électrique, du néon flexible à la lampe de poche…



des fois peu concluant

— Après les repérages, préparer matériaux et textes du jour avant de partir en expédition…

 
—Ne pas oublier de s’amuser en travaillant…
même si on doit sur beaucoup de photos courir après des lettres qui s’envolent avec le vent, qui soufflait dur certains jours

et apprécier nos bottines Richelieu en plastique à 9,90 € trop élégantes pour patauger, après plusieurs jours de baskets mouillées

— Des fois, saisir une envolée au bon moment

— Apprécier de travailler et de passer 15 jours ensemble


et pas de poste défini à chacun, même si on a chacun nos “spécialités”

comme tout photographe, Xavier est spécialiste en temps de pose

— Découvrir le goût du homard à une pince, bradé par le poissonnier qui nous a persuadé de l’acheter malgré nos réticences à le tuer (en nous disant de l’endormir au congélateur…), et les meilleurs œufs du monde, ceux d’Homardine (c’est son nom de baptème)

— Réunir une petite assemblée à la fin du séjour pour du light painting sur la plage


et avoir de plaisir de revoir Thierry Weyd et Astrid (& Jean-Claude Mattrat et Isabelle précédemment)

— Avoir encore quelques repérages en stock

— A suivre pour de nouvelles aventures ou la suite de celle-ci ?