revenez quand vous voulez

15 mars 2019

Lundi soir, j’étais occupée à faire une conférence « ma vie-mon œuvre » devant 70 étudiants (et une petite dizaine de profs) en design graphique de l’école St Joseph les maristes, à Marseille. C’est un peu impressionnant. Ça m’a rappelé mon intervention aux rencontres de Lure, cet été. Sauf que cette fois j’avais aussi amené des livres d’artiste, pour qu’ils voient « en vrai ».
Une élève lumineuse connaissait déjà mes livres par Fotokino (et travaille régulièrement avec Noémie Privat, chez Altiplano) et m’a raconté avoir lu « Papa part… » à ses parents pendant un voyage en bagnole, et que ça ne rendait pas très heureux..!
20140915_101611
Sophie Guin-Montaner , prof qui m’a invitée et qui est photographe, a ressorti 2 livres de sa collection, qui dataient du Cargo, rue Montgrand… & pour leurs fabrication, des années 90..! La circulation de mes livres et les « rencontres » humaines que cela provoque m’en bouche toujours un coin!
20140915_10025720140915_10031920141017_101652
En expliquant mon boulot et comment je procédais, je me suis rappelée la nouvelle idée qui a germé récemment avec la fatigue :
cesser de se compliquer la vie et de s’en rajouter ! Travailler avec plus de légèreté…
& en rentrant j’étais complètement KO, je me suis couchée comme une vieille poule à 21h30, avec l’idée que le lendemain j’aurais le cerveau neuf et les idées claires!

mardi workshop avec les 1ère année de BTS design graphique.
& les dernière année, car le BTS n’existe plus, remplacé à la rentrée 2019 par un diplôme unique, le Diplôme National des Métiers dʼArt et du Design (DN MADE).
J’avais préparé 26 grands cahiers avec plein de papiers et formats différents. Ils étaient tout contents et touchés que je leur fasse ce cadeau (je me suis dit que l’école privée ne devait pas leur offrir grand chose!) et trouvaient la couverture très belle (alors que je me disais qu’ils feraient la gueule en voyant ces papiers « ringards »!)

1ère opération, se faire chacun 32 cartes, pour s’inspirer des Stratégies obliques de Brian Eno!
capture-decran-2016-12-11-a-10-07-32
Sur chacune des cartes, une maxime, une proposition pour votre avenir, conduite de vie, création…
Au dos, en négatif, des choses à ne pas faire, à éviter…
20190312_14192520190312_11514920190312_142602
Puis, on attaque les cahiers, en tirant une carte pour chaque page, qui nous inspirera…
20190312_173503
certaine page me parle immédiatement..!
20190312_105852
A 13h, à la pause déjeuner, il faudrait être arrivé au milieu du cahier, où on s’arrête. Au boulot!
20190312_14243620190312_11554920190312_17125520190312_12083020190312_11223620190312_115112 (1)
Je suis étonnée de cette méthode utilisée par plusieurs étudiants : recopier des typos prises en direct sur un site de téléchargement de typos…
20190312_15090920190312_123923
13h, pause déjeuner, tout le monde referme son cahier précieux…
20190312_123912
20190315_102850_resizedNous allons déjeuner au soleil, avec Sophie, Stéphanie Cavaglia avec qui j’ai bossé ce matin et qui a un beau site (#) , Corinne, & Yves Gerbal, Mr Haïku et prof de culture générale, qui m’offre 3 livres pour me montrer son travail et qui cherche d’autres façons de travailler. Je lui suggère de publier sur instagram… ce qui fera beaucoup rire Christine quand je lui raconterai ça le lendemain, vu que c’est quelque chose que je devais faire depuis un certain nombres de mois, et toujours rien…!!

20190312_142518 A 14h, reprise!

On échange les cahiers au hasard, ainsi que les jeux de cartes (à une autre personne que le cahier).

Continuer selon le même principe que ce matin, en poursuivant le travail précédent dans le livre-cahier…
Départ au milieu, 2ème partie!

20190312_15073920190312_14433620190312_14514320190312_15051720190312_15171020190312_15064920190312_14401520190312_15470020190312_14394220190312_12324820190312_11513620190312_15044020190312_12104520190312_143232 20190312_154656
Donner un titre en 4ème de couv à son cahier, de même que son 1er créateur lui a donné un titre ce matin
20190312_171548
17h30, on met tous les cahiers sur une grande table pour tous les regarder, et faire un bilan de cette expérience.
Ça a marché..! Les étudiants sont ravis, des cahiers (finis et de l’objet à remplir), du timing, de l’expérience, d’avoir échangé les cahiers (on craignait que ce soit compliqué), d’avoir fait attention au travail de l’autre, de cette bienveillance les uns envers les autres, de cet espace de liberté, de s’être exprimé plus personnellement, d’avoir inventé des choses auxquelles ils ne pensaient pas…
Spontanément, on me dit « Revenez quand vous voulez!!! » avec même des applaudissements !
Voilà un beau cadeau-déclaration qui ébranle un peu Sophie (c’est plus ingrat d’être là tous les jours avec le programme!)
N’empêche que ça me rassure, et que ça me fait plaisir, d’avoir réussi cette transmission qui me tient à cœur.
20190312_171016