sommes

30 juillet 2020

• C’est l’été au bord de la mer.
Autour, les vacanciers, qui rendent certaines nuits de voisinage plutôt agitées…

Mais comme on n’a pas les mêmes horaires…, aperçu des vestiges de leurs nuits en montant sur la terrasse dans la tranquillité du matin tôt (pas si tôt que ça!) avec la théière…

Les avions passent avec leur banderole… qui parle d’Aldi Le Havre…
Au Havre, je n’ai jamais vu d’avion à banderole (& qui parlerait d’Aldi Marseille ?!!!)…
J’espère bien qu’un jour, je réussirai à avoir une banderole dans le ciel..!!!

& la visite de Jean-Pierre, qui vient pour l’installation d’une expo à l’Autoportrait.

 

 

 

Avec une blessure de guerre,
et un sacristain à se damner(!),fait exprès pour ce plat à poisson..!

et une commande d’un meuble à sa façon pour l’expo de septembre, youpi!!

 

 

• Au four et au moulin, justement…
quelques dessins dégradés…
 

un peu de verre, quand on est concentré, on oublie un peu qu’il fait encore plus chaud devant le chalumeau…


ça va encore être facile à emballer et à transporter….

en cours…

et la suite
et fin des impressions de notre abécédaire avec Christine Carte


Certains soirs, en rentrant par le bateau de 21h (qui permet d’échapper aux touristes et à la foule bruyante après la journée de boulot!), je suis tellement Ko que je m’endors presque, bercée par le roulis à la sortie et l’entrée du port…!

impression sur calque pour parfaire les calages pas toujours évidents, entre autre par rapport aux découpes de la page suivante…
apparaît, apparaît pas….

travail devant le ventilateur, pour pas mourir de chaud en imprimant…

Fin en Y Z
(avant pliage, assemblage, et il reste la couverture et peut-être un emboitage, suite en septembre…) jeudi après-midi, on fête ça, Christine part en vacances le lendemain!

• Dans cette période, une lecture qui relativise le travail…

Après, on peut travailler comme une bête, ce sera toujours moins que dans ce livre, du coup, on se sent chanceu.x.se !

• & en typo, un cadeau de Pauline Weidmann au courrier, après une rencontre au Mons :