Une semaine intense à l’église

6 septembre 2020

Un accrochage d’expo dans une église, c’est pas de la tarte !

Outre les insomnies auparavant en se demandant comment faire pour “habiter” ce lieu, grande dépense d’énergie pour tout accrocher et installer..!

Tout est long à accrocher..!! à commencer par les dessins… En plus, la concurrence des projections lumineuses divines (heureusement fugaces, matin et soir) fait flipper, concurrence déloyale!



Pour finir le mur bleu, il me manque 2 dessins… Choisir les couleurs dans le dégradé, et dessiner “sur le motif” (sur une suggestion de David!)…

& heureusement que David était là, pour penser à un super système me permettant d’accrocher les 2 “rideaux” de verre et de porcelaine, et le panneau “à trous”

Avec l’aide des petites mains de PEC

& heureusement que mon chalumeau faisait partie du voyage, pour désangoisser l’accrochage et réparer la casse!!

 


Les transporteurs ont livré les meubles à temps, dont le meuble construit par Jean-Pierre Larroche, arrivé en 3 morceaux

On l’a un poil modifié (avec l’autorisation de son créateur), poncé, et peint (finition à la lampe de poche à 21h30 pour voir les manque de peinture, c’est super long à peindre cette bête-là..!) pour qu’il rentre dans le cadre…

 

Puis aussi, découper la peau de l’ours que j’ai pas tué…
 
& puis, dans la pièce noire derrière, les néons flexibles ramenés d’Arromanches…

Jeudi en fin d’aprem, ça commençait à prendre tournure, et Dominique regardait les dessins dans une pose d’odalisque…

Angoisse aussi de recevoir des photos expédiées par Xavier Pinon (réalisées ensemble à Arromanches cette année) à temps — vendredi matin pour le vernissage vendredi soir…, avec les retards cause covid…

& finir par mettre le titre sur la moquette d’autel…

Encore quelques ajustements, imprimer des étiquettes d'”attention fragile” et de “réalisé avec…”, Jeanne arrive avec plusieurs paires de gants blancs pour pouvoir tourner les pages des livres sans les abimer ni salir, et c’est prêt pour le vernissage dans une heure, on est tous KO…!!!

et pour finir, un accord de bleu avec une belle jeune fille masquée !