atelier du mardi n°17 – pour une interprétation

22 janvier 2020

Ce we, je suis rentrée tard dans la nuit, et des oiseaux se lançaient des trilles d’arbres en arbres, comme un début de printemps…
Alors aujourd’hui, nous partons du poème de John Keats (1795-1821) Ode à un rossignol (avril 1819)



Dont voilà plusieurs traductions, en comparaisons



  Pour une nouvelle interprétation : donnez votre version du poème dans votre langue à vous

 

 

 

 

 

 

 

  Lecture de quelques pages de Elle écoute passer les gens de Anne-James Chaton (ed. Verticales)

En reprenant cette construction, refaites moi le poème avec des IL… (qui se rapportent à un pronom personnel ou impersonnel…)

 

 

 

 

 

 

•  Passez votre cahier à votre voisin.e.  Intercalez des Elles (pas des ailes)

Il… de Raphaëlle, Elle… de Manée

 

 

Il…de Manée, Elle…de Sylviane

 

 

Il…de Sylviane, Elle… de Dominique

 

 

Il…de Dominique, Elle… de David

 

 

Il…de David, Elle… de Agnès

 

 

Il…de Agnès, Elle… de Raphaëlle

 

Merci, c’était du travail sans répit pendant 2h, et formidable, vous êtes balaises! En préparant les fichiers sons dans le train du retour, je rigolais toute seule les oreilles dans mon casque!

Vous pouvez entendre Anne-James Chaton lire un extrait et parler de son livre