nouveau séjour, la lumière change

18 février 2017

20170216_140217
De retour à Toulouse, avec au programme, comme un avant goût de printemps ! & les fameuses violettes de Toulouse dans le jardin de Violaine !

& le jeudi 16, une rencontre à la médiathèque Cabanis, autour de l’exposition VOUS M’EN DIREZ DES NOUVELLES.
20170216_163603 Du monde présent, tous les âges, une visite “guidée”, des explications et commentaires, des liens entre les différents boulots, entre les livres et ce qui est affiché. Une bonne ambiance, qui a donné envie à certains participants de nous rejoindre le lendemain, vendredi 17 toute la journée, au grand M pour un atelier “sacs à mots“.

En partant tard le soir et éteignant la salle d’expo, reste l’ombre des lettres en porcelaine :20170216_194449
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Et puis, hélas, une nouveauté…
Cécile m’avait prévenue d’être venue voir l’expo, et de sa déception que les lampes ne soient pas allumées :
20170217_075822

Car la commission de sécurité de la médiathèque a décidé que mes installations électriques étaient non conformes et donc dangereuses : imaginez un visiteur ayant une envie irrépressible de toucher une ampoule 220V brûlante, ou de dévisser la dite ampoule pour mettre doigts ou langue dans la douille…
Pas possible de courir un tel risque.
20170217_075746

Quant aux petites sculptures lumineuses, elles ne sont pas reliées à la terre, et n’ont (volontairement) pas les affreux gros cables indispensables…

 

 
Alors, on éteint tout, BLACK-OUT.

Sauf quand il y a une présentation ou une lecture, vu que là, c’est la fête (et que je refuse de causer sans mes lumières !)

Du coup, me voilà “obligée” de préparer le soir même des affichettes à épingler près des pièces où le courant ne passe plus.

Peut-être y remplacer la lumière par le son?

(enregistrement de Marie-Pierre Aïello et J.F. Priester)