on s’est bien entendu

27 mai 2018

FAITES MOI SIGNE, ON S’ENTEND BIEN
& voilà, notre petite aventure à la Cave Poésie, c’est fini.
Doublement : ça clôt la résidence démarrée en septembre 2016, & la découverte de la LSF lors de la lecture de Le Rouge et le rouge, de Luc Soriano (accompagné de Marc Maffiolo au saxophone) en décembre 2016. Marc était là hier soir.
20180527_105532Depuis, Luc est mort. On peut mourir vite. Virginie Cassagne m’a demandé, mercredi soir après le spectacle, de lire Ça plairait pas à ma mère, et d’en tirer 3-4 phrases pour faire des affiches en sérigraphie qui seront exposées à Pau à l’automne, en hommage à Luc.

Cette semaine aussi, Yann m’a dit une chose terrifiantement drôle, jaillie spontanément, après l’incinération d’un ami : J’ai mis mon pote au feu. je ne sais pas si ça aurait plû à Luc Soriano, mais j’espère que oui!
& puis aujourd’hui, c’est la fête des mères, alors, ce titre de livre est parfait!

Justement hier soir, une fille et sa mère sont venues voir le spectacle, c’était un cadeau de fête des mères..!! (je me sentais responsable..!)
& ouf, elles étaient absolument ravies en partant.
DSC02310DSC02313DSC02314
Hier soir, nous n’avons eu que des compliments (ou alors, les autres se sont tu — encore un verbe avec lequel on pourrait jouer, entre taire, tuer et traitre!)
DSC02323
Cécile m’a confirmé ce que je crois :  il faut poursuivre et pousser plus loin cette découverte et aventure..!
DSC02275
La prochaine étape serait de travailler avec un(e) sourd(e) (et un traducteur!) pour cette fois faire l’inverse :
partir de la LSF, de ses jeux de signes, structure, etc, pour adapter-bricoler un texte-jeu sur la langue française.
Partenaires, pognon , et temps à trouver….
Une bonne fée…?
Comme pour le loto, il faut déjà jouer ; c’est fait…
& penser aux probabilités..!

DSC02279
Voici quelques photos de Janick, avec antennes, s’interrogeant devant le téléphone de Mr Bell :
DSC02273DSC02283DSC02281
ou rasant l’écran avec son rasoir :
« Il y a un autre langage secret au sein du sérail, le salam, pratiqué par les femmes, qui n’ont pas le droit d’adresser la parole à quiconque sauf au Sultan.
DSC02278Le salam est structuré comme un langage poétique à partir du turc ; l’équivalent en français pourrait être : envoyer un rasoir pour dire « venez discrètement, c-à-d en rasant les murs (et non pas vous êtes rasoir). »

 

D’autres scènes, avec ensemble patates, pavillons, éditions Corti, manœuvre de Valsalva, DSC02306
DSC02311 DSC02316DSC02309DSC02319
& une photo du roi Midas qui me plait bien :
DSC02318
18ème, siècle des lumières, en atteste la photo…
DSC02321
DSC02324(En 1843) Victor Hugo écrit à Berthier : « Qu’importe la surdité de l’oreille, quand l’esprit entend ? La seule surdité, la vraie surdité, la surdité incurable, C’est celle de l’intelligence » C’est Beau, hein ?! Quelle plume ! On dirait un chef Sioux…
DSC02300
La plume d’indien, pour la langue des signes des indiens des plaines, préparée sur ma table, au milieu de tous les accessoires à utiliser…
Dont le téléphone, avec une application de morse et plus tard dans le texte de traduction de l’écriture en parole…
& la sonnette-cloche pour Graham Bell…!
C’est Janick qui nous a indiqué où la trouver, la secrétaire sourde à son boulot l’utilisant pour appeler la comptable entendante (ou inversement, je ne me rappelle plus!)
DSC02295DSC02294
côté technologie, voilà les « tables de travail » d’Arthur…
DSC02293

 

avec images, son, vidéo, à envoyer synchro

 

 

 

 

 

 

 

 

& puis, en attendant le début du spectacle, on s’est fait des photos avec Gisèle (en mangeant les cerises que nous avait amené Arthur..!) :
DSC02297
DSC02290
A la prochaine..!!!
DSC02287