10 mots pour écrire ensemble

1 avril 2017

Atelier d’écriture toute la journée de jeudi, auprès de personnes adultes qui apprennent le français, avec Parole Expression, dans le cadre de La caravane des 10 mots, pour leur projet Brins de parole (entre autre l’écriture d’un journal en donnant la parole à des gens qui ne l’ont pas souvent, en compagnie d’une journaliste, + mon intervention, + une bâche imprimée qui sera exposée à la bibliothèque des Minimes).
Capture d’écran 2017-04-01 à 17.33.14

Capture d’écran 2017-04-01 à 17.34.00
Je me perds un peu en sortant du métro, avant d’arriver dans la maison de Parole Expression :
DSC00592
Et pour l’occasion, cette idée : nous allons nous faire des badges, à épingler sur nos vêtements, pour parler aux inconnus à travers nos badges, engager un dialogue possible.
La badgeuse, les badges, les photocop et les post-it, Ariane et son ordi pour en imprimer certains (puisque chacun(e) pourra en faire plusieurs), les posters affichés dans la salle et le couloir, nous sommes prêt(e)s!
Le matin, nous sommes 18, un tour de table pour se présenter, avec des beaux accents de toutes les couleurs.
DSC00570DSC00564DSC00568
La liste des mots n’est pas évidente, et au début de chaque atelier, un grand silence, une petite angoisse palpable : quoi faire avec ça?!! Leur dire que pour quelqu’un parlant parfaitement le français, la difficulté ne serait pas moindre rassure un peu… (& télésnober par exemple, j’ai jamais entendu ni vu ce mot là auparavant!)
DSC00536
Déjà, choisir le(s) mot(s) qui nous inspire(nt) le plus pour commencer, et ne pas rester coincé(e)s sur la définition d’un univers virtuel…
DSC00535 DSC00566 DSC00538 DSC00565 DSC00567
Et vite, dès que les 1ers badges sont épinglés, nous nous amusons (et mes photos sont floues!)
DSC00541 DSC00543 DSC00542 DSC00540
Comme le temps passe vite, il est déjà midi, et après avoir mangé ensemble plein de (bons) nems faits par le jeune homme dont “les images occupent 80% du nuage” , tout le monde se sépare très joyeusement avec les badges accrochés aux vêtements, et récupérera plus tard ceux imprimés (pour ceux qui ne les ont pas encore).
DSC00537
Avant cette séparation du midi, j’ai droit à un questionnaire pour leur journal, par 2 apprentis journalistes, 10 questions pour un portrait chinois. (J’ai regardé un peu les leurs, de portraits chinois, c’était bien! Il va vous falloir attendre la sortie du journal..!)
— Et si vous étiez un mot, lequel?
— Mot. Le mot mot.
Grand silence… avant explications et rires.!
DSC00548DSC00563DSC00557DSC00547DSC00553DSC00555DSC00546DSC00559DSC00562DSC00552DSC00560DSC00545DSC00549DSC00554DSC00558
Pause, et déjeuner sur la terrasse de la maison. Quand l’association est arrivée dans cette maison, il y avait encore plein d’affaires de la précédente locataire. Une peinture sur le frigo atteste de ce passé, dans cette maison des passages…
DSC00544
Après la pause, atelier l’après-midi, avec cette fois une douzaine de participant(e)s, qui ont un peu plus de mal en français. Même inquiétude, avant de trouver par quel bout attraper ce jeu de définition personnelle.
DSC00574DSC00573
DSC00576DSC00579DSC00582DSC00577DSC00581DSC00539DSC00583DSC00571DSC00580DSC00575
Photos de badges et photos de groupe, sous le soleil de l’après-midi.
DSC00588DSC00590
Et voilà, c’est fini.
Nathalie et Ariane ont aussi leurs badges, à l’issue de la journée.
DSC00578DSC00591