les ateliers se suivent et ne se ressemblent pas

19 mars 2017

20170318_115125

 

Samedi matin, atelier d’écriture “petit livre” de 3h, à la médiathèque Cabanis.
16 participants ; heureusement que j’avais prévu le coup, avec mes 16 petits cahiers verts de 52 pages, préparés avec plein de feuilles de différents papiers et formats.

On débute par un petit carnet de 16 pages, 2 feuilles A4 pliées en 4, puis on se les échange : partir de l’histoire de quelqu’un d’autre, base de création pour le cahier vert.

Pas le temps de chômer…

20170318_11503520170318_11410420170318_11514720170318_11501320170318_12100820170318_13050920170318_13014620170318_13000820170318_11532020170318_13032620170318_13034820170318_13021820170318_13023920170318_13020520170318_13010420170318_130108  20170318_13020020170318_13004620170318_13024920170318_13035320170318_11311220170318_13012120170318_13022320170318_13005420170318_12104720170318_11524520170318_11542020170318_11552420170318_11312120170318_11553620170318_11294120170318_11300420170318_13025620170318_123721•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
50 minutes pour déjeuner et prendre l’air, comme certains participants qui reviennent aussi cet aprem.
Avant de réattaquer, petite pause dans un fauteuil dans la salle d’expo, près du dispositif sonore, où j’entends faiblement la voix de Marie-Pierre qui sort des écouteurs. Douce impression d’être un peu chez moi !
20170318_134605 20170318_134715  20170318_13472920170318_134700
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
14h, atelier jeu de cartes, 18 participants, dont 2 + Claire qui étaient aussi avec nous ce matin; des gens de tous âges.
Nous allons nous inspirer des Stratégies obliques de Brian Eno pour faire chacun un jeu de 60 cartes R/V, pour nous aider à réaiguiller nos idées ailleurs, provoquer une étincelle quand on tourne en rond.

• Au recto, des phrases et idées qui pourront nous aider à vivre, à garder l’esprit éveillé, à nous sortir de situations qui nous bloquent. 20170318_144041
Un peu du mal à aller au bout des 60 cartes. Puis nous faisons plusieurs tours de table en lisant chacun une de ces formules.
20170318_14405020170318_14391120170318_15365020170318_14394920170318_14400020170318_15370120170318_14412820170318_14413420170318_14391720170318_14403120170318_14402820170318_144120 20170318_14393820170318_14394520170318_14405820170318_144210
• Ensuite, le verso, 60 choses à ne pas-plus faire.
20170318_15363920170318_15373720170318_15374520170318_15385320170318_153840 20170318_15371120170318_15382920170318_15382220170318_15372720170318_15384920170318_153632
Et donner un titre à l’ensemble.
• Après une seconde lecture en plusieurs tours de table, les paquets de cartes circulent : chacun prend 3 cartes de chaque paquet, + 9 cartes qui restent à soi = 60 cartes (en principe, mais les comptes ne sont pas toujours juste..!)
20170318_163722
Un dernier exercice pour la 1/2 heure qui reste : tirer 20 cartes au hasard, choisir le recto ou le verso, et faire une histoire de 20 lignes à partir de ces 20 cartes. 20170318_163713
La lecture des 18 textes nous mène un peu plus loin que les 3h imparties, mais tout le monde est content, et à part une exception, personne ne râle de repartir avec un jeu de cartes où toutes les propositions ne sont pas siennes, pour aider l’esprit à changer d’angles de réflexions…
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Le soir, en rentrant, je trouve un mail de Claire Feasson, qui fait partie du comité de rédaction de la revue Jef Klak, où j’aurai une participation oblique (maquettée superbe!!) avec 18 cartes, dans le numéro 4  Ch’val de course qui sortira tout bientôt..!

Capture d’écran 2017-03-20 à 11.54.10