nouvelles impressions de printemps

25 avril 2018

• Il faut déjà penser à l’affiche, pour les 4 “représentations” du mois prochain à la Cave Poésie. Voilà 4 propositions /éléments envoyées à Maïté, qui remplace Mélanie, et s’occupe de la com :
Capture d’écran 2018-04-25 à 01.08.07  Capture d’écran 2018-04-25 à 01.07.36 Capture d’écran 2017-11-30 à 08.50.2820180423_102329

• Et puis aussi, aller un peu à l’Encre Rouge, poursuivre l’impression du nouvel abécédaire entrepris avec Christine Carte.
1ère étape, les 26 lettres de l’alphabet, on y est presque..!
20180422_164643
Ce ne sont pas des barreaux de prison…. mais des grands i……
20180422_164746
• Aujourd’hui, belle surprise en se battant avec des M…
Grande lettre en bois difficile à imprimer proprement car elle est vrillée, et macule l’habillage à chaque retour des rouleaux encreurs…
Du coup, en imprimer une plus petite?
En essayant “pour voir”, et afin de ne pas utiliser trop de feuilles de passe, je reprends au verso la feuille fraichement imprimée recto, en mettant une feuille qui traine dessous pour ne pas maculer l’habillage (c’est pas de fringues qu’il s’agit : c’est le papier tendu sur le rouleau de pression sur lequel se pose la feuille à imprimer).
& Oh merveille !! le report de l’encre fraîche sur la feuille de brouillon est inimaginable!! Voilà une belle police à inventer !!
20180424_191417
(le M que j’ai imprimé est de l’autre côté de la feuille bleue, on ne le voit pas mais on le devine en manque – et comme c’est un M, on a l’impression qu’il est à l’endroit…- sur le grand M qui est à l’envers upside down ) & du coup le M reporté à l’endroit sur le brouillon (vous suivez?) a les découpes du grand M à l’envers (tête en bas parce que j’ai pris la feuille dans l’autre sens…)
20180422_165103
• Et puis aussi, en mettant les feuilles qu’on vient d’imprimer à sécher, on pose dessus des macules afin de pouvoir les superposer sans qu’elles se salissent au verso, les unes contre les autres…
Les macules sont parfois des feuilles imprimées ratées d’un “vieux” boulot, comme celle-ci. Chaque fois que je l’utilise, je suis admirative et contente de la revoir malgré ses imperfections!
Encore plus aujourd’hui, après avoir parlé au téléphone d’une future expo avec Carine Roma, qui s’occupe du centre d’art de Saint-Gratien, ville dont parle ce dialogue (réalisé avec Christine Patry-Morel en 2014)..!