vers le verre

20 septembre 2021

Cet été aussi, j’ai fait un court stage de formation professionnelle en “verre soufflé au chalumeau”. J’avais déjà fait quelques essais pour mes flotteurs des Pensées flottantes avec mon petit chalumeau, mais c’est là où je m’aperçois que mon équipement est limité, et le travail qui va avec… & puis, pour y arriver correctement, faut pratiquer ce sport assidûment, (comme Théo, notre jeune formateur qui vient de monter son atelier à Lyon), ce qui n’est pas mon cas, je peux pas être partout, hein, (et puis les choses trop techniques m’emmerdent je crois)…

Donc l’idéal, c’est de mieux s’équiper, et de faire faire les pièces qu’on est incapable de faire, et on revient au pognon, le nerf de la guerre, ou comment se donner les moyens…. (fatigue…)
Un exemple du travail-amusement de Théo :
no comment…
& là-bas, il y avait une bibliothèque où j’ai rêvé… extraits :
Un verre spatial

Du liseron art déco

Du bellement gribouillé (en verre!) contemporain

ou les plus massifs verres de Bohème, celui-ci 16ème s.

L’émouvance (sic) des 1ers verres, — dans les musées la beauté de ces rescapés m’émeut toujours

& puis, bien sûr, le préhistorique raffiné de Eric Dietman, quel bonheur!!! (et quel malheur qu’il soit mort, sans personne de cet acabit, générosité, raffinement et joie sauvage, à sa suite!)

& puis, en allant voir ma maman, petit tour au musée de Saint-Germain-en-Laye, où je me rappelais avoir vu (du temps de l’école..!) une collection inégalée de verre antique, et bien sûr, le musée est en travaux pour x années, et la collection rangée…
Mais ces bracelets sont la preuve que des bijoux en verre peuvent “traverser” le temps


Faudrait que je le dise aux gens qui hésitent devant un de mes colliers en verre (enfin, pas l’idée de sépulture…!) chez CirCa à Arles ou à la galerie Kara, rue St Louis en l’isle à Paris…
(pour que je puisse m’acheter un plus gros chalumeau!!)


Oui, des fois ça casse, mais ça se répare sans problème, et puis, tout le monde ne porte pas un collier en verre quotidiennement (c’est tellement léger, et agréable été comme hiver, on n’y pense plus, hormis le doux cling-cling de temps en temps — très différent du bling-bling..!!!) quelque soit ses activités, dont faire des gros travaux et aider un ami à déménager, par exemple…
& d’ailleurs, je suis tellement occupée que j’ai pas eu le temps de le réparer depuis le mois d’août!!