LOGO-CAVE POESIE    20171113_123035   20180829_142820 (1)

 


atelier d’écriture du mardi — n°12

3 décembre 2019

Parce que que je l’ai lu dans le train du retour et qu’il y est question de pingouin, comme dans le livre La fonte des glaces (POL), de Joël Baqué, découvert lors du séjour à Arromanches..!

Atelier 12, mardi 3 décembre
Aujourd’hui, on va travailler avec Hervé Prudon et son Mardi gris (publié en 78), grand auteur de polar à l’écriture stylée !

C’est minuté pour qu’on arrive au bout, le minutage permet (c’est ce que je souhaite) que vous écriviez plus facilement ce qui vous passe par la tête, cad de réduire l’auto-censure… Cherchez-y de la liberté et pas une super contrainte !!

1 – dos
En quelques lignes, écrivez-résumez sommairement une histoire que vous inventez. (20 minutes max)
Inspirez-vous du style de Prudon (phrases courtes, efficacité des enchainements)

 

 

 

 

 

 

 

2 –
prologueprologue2

prologue3

 

 

 

Ecrivez un court prologue (20 mn max)
Inspirez-vous du style de Prudon (phrases courtes, efficacité des enchainements, jeux d’esprit, intérieur et extérieur des actions et des pensées)

 

 

 

 

 

 

 

3 –
138139

Ecrivez un épisode (avec dialogues) (20 mn max)

 

 

 

 

 

 

Sans titre

 

la preuve que ça marche
(avec un bâton)..!

 

 

 

4 –
épilogueépilogue2

Ecrivez un épilogue (20 mn max)

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2019-12-04 à 00.37.14

Pour rentrer dans notre cuisine, c’est parfois compliqué…
Ce soir, c’est Raphaëlle qui s’y colle
et avec ses repères, je peux constater le timing!!

Capture d’écran 2019-12-04 à 00.38.00


rencontres à Caen et quelques…

2 décembre 2019

Capture d’écran 2019-12-02 à 21.04.37 Capture d’écran 2019-12-02 à 21.05.43

Être au bon endroit au bon moment….
D’autant qu’à la villa La Brugère à Arromanches, il y a un dessin-typo-poème de Pierre di Sciullo, qui y a été en résidence :

20191120_140628

L’occasion de visiter le musée de Caen, avec le Mariage de la Vierge, du Pérugin (image provenant du net, qui me semble un poil raplatie..)
Le Pérugin
& une vanité flamande du 17ème
20191130_142052 (1)
avant l’exposition (et sa présentation) de Jean-Claude Mattrat
Capture d’écran 2019-12-02 à 21.26.43
La pièce colorée, avec ses 12 livres-travaux de 2018
20191130_150112
20191130_150142
et la pièce blanche, avec les cartonnages comme une colonne vertébrale
20191130_150043
20191130_145919et ses titres puisés dans sa réserve à titres… (il lui en reste 250, nous dit-il…)

La vieille, aux beaux-arts, il y a eu une rencontre-discussion entre Mattrat et di Sciullo, j’espère que cela va être édité en video, car parait-il que ce fut un grand moment..!

& une série de « posters géants » affichés, anagramme sur les livres, que l’on peut prendre, pour ma part ces 2 qui me parlent boulot :
20191202_230114 20191202_230150
20191202_224730

qui vont accompagner la carte postale rouge que j’ai depuis longtemps, plantée dans la bibliothèque devant les livres d’Hélène Bessette
des sortes de guides

 

Puis à l’artothèque d’une lecture-performance participative de Pierre di Sciullo, grand graphiste poète, pour L’or de la fougue, ce livre que j’ai découvert aux rencontres de Lure l’année dernière :
20191202_214702 20191202_214737 20191202_214919 20191202_214833 20191202_214859
C’est aussi l’occasion de vous faire de la pub pour un livre qui vient de sortir sur son travail, précieux document, en bichromie, L’Après-midi d’un phonème :
20191203_084400 20191203_084351 20191203_084425 20191203_084509 20191203_084618 20191203_084453
& puis, toujours à l’artothèque (waouh, splendide!), un salon du livre avec de très belles découvertes, dont le boulot de ces 3 jeunes artistes, seuls ou en collectif :
Capture d’écran 2019-12-02 à 19.57.43
http://alexisdebeuf.com/
Capture d’écran 2019-12-02 à 20.02.54
http://www.antoinegiard.com/bon-ventCapture d’écran 2019-12-02 à 20.03.00
http://toutclaquer.org/  (super nom!!!)
20191202_205206donc je repars avec quelques livres et affiches et un autocollant, sur mon carnet de travail tant qu’à faire !

& puis, ce gros livre aux textes en découpe, VERBIER de Alexandra  Lafitte & François Belsoeur du studio Courte échelle, au Havre

20191130_201452 (2)

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

  Toutes ces belles choses permettent de rire (jaune) avec Xavier sans trop déprimer en lisant Ouest-france :
Une application pour s’entrainer à licencier un salarié…
20191201_093214
et puis
20191201_093411 20191201_093354
on n’arrête pas le progrès..!!
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

& puis, juste un caillou plat dans ma valise, 2 gros galets vraiment splendides (pas photographiés) de 1kg chaque restent dans la caisse à trésor et matériel…

20191128_17011120191128_170644 20191128_170426 20191128_165741 20191128_16361720191128_155904 (1) & puis, hein, une petite chanson pour finir, y’a pas de raison qu’on soit seul.e à l’avoir dans la tête avec Xavier, moment d’anthologie qui nous a accompagné avec mon père ma sœur ma mère, dans notre périple arromanchot… :

 


Arromanches

2 décembre 2019

20191119_092046Retour de 2 semaines de résidence (1ère partie, on y retourne en juin, youpi) avec Xavier Pinon, photographe, à la Villa La Brugère, à Arromanches, pour notre projet de PAYSAGES TEXTUELS.
20191118_161614 IMG_8546
avec des vestiges du débarquement à tous les coins de rues, de plages et d’horizon
20191121_123711 20191121_123148
et le fameux énorme 449 (un des caissons du port anglais) autant photographié qu’une vedette sur la plage20191122_080724 20191121_122515
et des monuments subtils, les 1% des ronds points étant ici facilement remplacés par des chars…
IMG_8531 20191126_092238
En rentrant, on est fatigué (on a bossé comme des mules) mais super contents.
20191202_163618

& puis, Marie-Thérèse met une partie de sa villa à disposition pour ces résidences,
cela m’a touché
et j’ai pu « expérimenter » l’accueil chez quelqu’un pour venir y travailler, même si l’endroit à disposition est plus « neutre » que l’endroit où je vis
(je fais des efforts pour ranger un max et faire de la place au résident, mais…);
car cela fait écho avec mon cabanon utilisé pendant mon absence par La Marelle pour certaines résidences d’auteur ou d’illustrateur.
D’ailleurs en rentrant cette nuit, j’ai trouvé une belle lettre de Manuel, qui explique un peu son travail ci :
20191202_163636 20191202_163654
pour l’ajout du tigre, c’est Sophie Dutertre qu’il faut remercier, avec sa grande sérigraphie (tirée d’un livre d’artiste géant) accrochée au mur..!
20191202_164338
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Mais revenons à nos moutons de bord de mer, avec la marée…
Ici aujourd’hui ça me contrarie un peu que ça ne bouge apparemment pas!!

Nous avons expérimenté plein de techniques d’écriture différentes, de cadrages, d' »histoires » possibles que cela comporte…

la série des mégalithes :
IMG_8626 IMG_8652 IMG_8783 IMG_8785 20191126_172223 IMG_9095 IMG_9101
IMG_9093
20191129_164338
20191128_150338 20191128_151932IMG_9243 20191128_153737IMG_9389

la série des bois, algues et fils :
IMG_8766 IMG_8771 IMG_8802 IMG_8836 20191122_172158 IMG_8863 DSC03570 20191122_172858 IMG_8893 20191123_150409 IMG_8930 20191129_154201 20191129_162815en profitant de l’arc en ciel…

la série des écritures  appliquées :
DSC03621 DSC03681 DSC03685 DSC03695 IMG_9181 IMG_9174
qui nous fait nous poser des questions de cadrage
IMG_9182
ou dispositif :
IMG_8940 (2) IMG_8939 (1)
ou le reflet dans la vitre (à présenter avec un miroir pour ceux qui ne savent pas lire à l’envers ou pour le vertige du reflet?)IMG_8941 (1)

la série des vitres :
où on retrouve la fenêtre des possibilités…
DSC03443 20191120_082447

IMG_8712 IMG_8703 IMG_9287 IMG_9316

la série de la voiture (vive la vieille Mazda de Xavier avec ses phares pop up et sa couleur!! — une série qui nous a fait travailler plusieurs jours du lever du jour à la nuit tombée) :
IMG_8665 20191120_181006 20191120_181008 20191120_181800 IMG_8678 20191121_180108 20191121_174858 20191121_180005 20191121_180008 20191125_182413 20191125_182316 20191125_184218 20191125_184513 IMG_9018 20191126_080821
20191126_080023 IMG_9048 20191126_081941

la série des « belles vues » :
IMG_9123 IMG_913020191127_105031

la série des papiers :
IMG_8954 IMG_8944IMG_8948 IMG_926620191128_16470620191128_164017 IMG_9271
avec une panne de néon…IMG_9276

la série des néons :
IMG_9000 IMG_9004 20191125_172543 IMG_8998 20191125_174435 20191129_175403 20191129_175410 IMG_9424 IMG_9426
C’est aussi la dernière photo du séjour, depuis le temps qu’on passait et repassait devant ce petit arbre qui nous avait fait de l’œil…!

la série surprise :
ici réservée par la buée sur le pare-brise
20191128_143926

& puis des photos au travail… :
20191125_170434 (1) 20191125_173410
quand il faut voir lors des repérages jusqu’où on a de l’eau pas plein les bottes… IMG_8974
notre vedette :
20191126_082714
20191126_082518 20191122_123853
& super Xavier !
DSC03563
qui a eu l’occasion de poursuivre sa série personnelle La vie formidable :
IMG_9057
& nous avons en magasin pour l’été du repérage côté mer et côté campagne..!
IMG_8613 IMG_8616

à suivre !!


atelier d’écriture du mardi- n°11

27 novembre 2019

Mardi 26 novembre

Aujourd’hui, il y a presque tout le monde.
& puis, ça qu’il me semble important de dire (ce genre de situations, il faut en parler et les rendre visible même sans gilet jaune..)
Une des participante régulière à l’atelier n’a pas pu venir ce soir à cause du fric et ça me tord le ventre…

« Je suis désolée je ne peux venir ce soir à l’atelier car malheureusement je n’ai plus un centime pour mettre de l’essence dans ma voiture, je ne sais même pas comment je vais aller travailler jeudi, pour demain ça devrait encore aller et je ne sais quand j’aurais ma paye. Je regrette vraiment car cet atelier me fait du bien et me sort un peu ma solitude .. « 

On a une cagnotte spéciale secours, alors quand ça vous arrive, venez quand même, ou plutôt venez surtout, et sans hésiter, pour que tout aille mieux et plus facilement, la vie c’est comme l’écriture à l’atelier, on est ensemble !!!

………………………………………………………………………………………
A partir d’extraits de La mer c’est rien du tout (POL) (9€) de Joël Baqué

20191125_083756  20191125_085523 20191125_083607  20191125_083917 20191125_091422 20191125_091310 20191125_084309
20191125_084243
20191125_084109
20191125_091159
20191125_091343
20191125_092117
20191125_092054

………………………………………………………………………………………

(je le mets en ligne, même s’il en manque des bouts!)

Agnès m’a envoyé les fichiers sons avec ce petit mot ; c’est bien quand ça donne envie de découvrir un livre et un auteur!
Ce soir nous avons échangé nos souvenirs d’hier,  non d’avant hier😉
C’est bien les souvenirs quand même.
Et on a bien ri aussi !
J’aime beaucoup les extraits de Joël Baqué. Je ne connaissais pas, mais je crois bien que je vais acheter le bouquin.

1 – Par petits paragraphes, mêlez vos souvenirs (d’hier et d’aujourd’hui) à l’histoire du monde, agrémentés de réflexions qui apportent distance, humour, légèreté (même dans la gravité).
Pensez à l’écriture (style).
Arrêtez-vous pour lire régulièrement.

 

 

 

 

 

 

 

et

 

 

 

 

 

 

 

 

2 – Construisez un texte avec des extraits de chacun.e.s.


jeudi 28, une rencontre avant d’autres

27 novembre 2019

Capture d’écran 2019-11-27 à 08.32.10

Capture d’écran 2019-11-27 à 08.34.02

20191113_161730#1

 

et pour toutes ces « manifestations à venir  » (théâtre, cinéma, littérature, arts plastiques….), on a cherché un visuel qui les fait repérer, avec la super aide de Christine Carte :

20191113_153712 20191113_165059 (1)
On a demandé aux PEC de voter, mais c’est pas évident…
On est plusieurs a bien aimé l’engin de travaux n°6…
Capture d’écran 2019-11-14 à 18.31.33
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

& à Marseille bientôt, pour apprécier les bons mots et intitulés de Muerto Coco :

Capture d’écran 2019-11-28 à 10.18.39
Capture d’écran 2019-11-28 à 10.09.36


atelier d’écriture du mardi- n°9 et n°10

12 novembre 2019

Atelier 9
La semaine dernière, nous avions travaillé à partir de livres de Topor, dont Erika ; en voilà l’avant-propos, qui nous inspire pour l’atelier d’aujourd’hui :
20191104_161800 20191104_161852
Outre la censure, militaire en 1916 pour le Canard,
Sans titre
et en 2011…
Capture d’écran 2019-11-12 à 09.52.49
Le caviardage est un outil de création, régulièrement utilisé dans des livres d’artistes ou comme support de « dessin ».
1Capture d’écran 2019-11-12 à 08.23.551Capture d’écran 2019-11-12 à 08.24.15 1Capture d’écran 2019-11-12 à 08.24.37aCapture d’écran 2019-11-12 à 08.27.17
Lucien Suel l’utilise aussi pour ses « poèmes express » :
Capture d’écran 2019-11-12 à 08.18.07 DYteqb5WkAAOGdfCapture d’écran 2019-11-12 à 08.22.05 Capture d’écran 2019-11-12 à 08.22.35 Capture d’écran 2019-11-12 à 08.17.40  Capture d’écran 2019-11-12 à 08.28.25

—————————————————————————————————————

IMG_20191112_191202915

Vous avez devant vous un livre.
Un roman, mais peut importe l’histoire qu’il raconte et quel en est l’auteur.

Considérez cela comme un matériau à votre disposition.

& pour écrire, des feutres ou des crayons de couleur…

1 ­— sur une 1ère page que vous lisez au préalable, armé d’un crayon, barrez le texte inutile pour recréer un nouveau texte. Donnez lui un titre.

 

 

IMG_20191112_191216045 IMG_20191112_191129136_BURST003 IMG_20191112_191308447 IMG_20191112_190738520_BURST000_COVER

 

 

 

 

IMG_20191112_190715680_BURST001 IMG_20191112_190831745_BURST000_COVER
IMG_20191112_191026983_BURST000_COVER

 

 

2 ­— procédez pareillement sur les 9 pages suivantes avec des choix différents :
1     Essayez de ne pas garder de phrases entières de l’auteur, mais de former les vôtres avec plusieurs siennes.

IMG_20191112_194501988_BURST000_COVER

 

IMG_20191112_194420909

 

 

IMG_20191112_194219931 IMG_20191113_184725928


IMG_20191112_193817274

 

 

 

IMG_20191112_193800791 IMG_20191112_194101620
IMG_20191112_194013722

 

2       Picorez des mots de ci de là sur toute la page pour faire une ou plusieurs phrases.

IMG_20191112_201152414

 

IMG_20191112_194420909IMG_20191112_201206074

 

IMG_20191112_201102777_BURST002 IMG_20191112_201134109_HDR

 

 

 

IMG_20191112_201121617 IMG_20191112_201047340_BURST000_COVER

 

IMG_20191112_201110918_BURST000_COVER

 

3       Faites un dialogue

 

IMG_20191112_203854090 IMG_20191112_203832739

 

 

IMG_20191113_185317169_HDR IMG_20191112_203810462

 

 

IMG_20191112_203757797_BURST000_COVER IMG_20191112_203721211_HDR

Où je m’en mêle… (et ne m’emmèle pas)…
Tous les dialogues possibles cachés sous l’aplat jaune…!!
& je remarque aussi que Raphaëlle n’a pas choisi n’importe quel livre!
Quoi qu’il en soit, c’est assez épatant de voir que chacun.e retrouve « son » style à travers tous les exercices de caviardage-reconstruction

 

IMG_20191112_203750465 IMG_20191112_203711241

 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
L’atelier s’est arrêté là, après 2h de concentration…
Certaines photos sont floues, mais mieux vaut des photos floues que rien du tout! (& je me sens moins seule, moi qui suis une spécialiste de la photo floue!)
La prochaine fois, on termine les exercices ?

Pendant ce temps-là, j’imprimais cette affiche :
20191112_185530

& en prime des fichiers sons, Agnès m’a envoyé ce cadeau : Les grues qui sont passés la semaine dernière au-dessus de Tulle un soir

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Atelier 10  suite
IMG_20191119_190341347
Aujourd’hui, mardi 19 novembre, Manée est dans le train, Raphaëlle a découpé et découpera des (bonnes) bêtes, Sylviane a passé une longue journée avec une bronchite à Limoges pour des sans papiers, Annie a un contre temps de dernière minute qui lui permet d’échapper à la difficulté du thème, dit-elle…. Mais voilà Dominique.
& puis, ça caille au Lieu/lien, les 4 participant.e.s sont encore plus méritant.e.s!!

4       En gardant plusieurs phrases intactes, faite votre texte.

 

IMG_20191119_19043560720191119_200412

 

 

IMG_20191119_190412699

 

5       Exercez vous à la censure afin de faire un texte qui ne veuille plus rien dire.

 

20191119_200517

 

 

20191119_200432

 

 

6       Un « poème »

 

20191119_200534

 

 

20191119_200445

 

 

7       Pensez à l’aspect visuel, pour une « belle page »

 

20191119_20055120191119_202741

 

20191119_202809 (2)20191119_202726

 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Fin du 2nd atelier…  Merci d’avoir résisté au froid!!
& j’aime bien cette photo, avant recadrage pour « le texte »…
20191119_202809

Cette fois, je suis « ailleurs ». Avec mes propres exercices pour « un paysage textuel ». Sur le route (du train), des premiers essais :

20191118_081845

20191118_081856

20191118_082313

20191118_082035

20191118_082357

20191118_082306

20191118_082315

Je vous promets, on ne fait pas de 3ème atelier pour finir les exercices!!

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Mais Dominique a poursuivi les expériences chez elle :

8       tentez avec les mots de dessiner quelques formes (pas de panique, on s’amuse !)

IMG_20191125_111017

9       expérimentez autre chose

IMG_20191125_111045 IMG_20191125_111144IMG_20191125_111200

3 ­— En vous aidant de tous les exercices précédents, sur le reste du livre, procédez pareillement, mais en créant un « récit » qui se suive.
Procédez peut-être par étapes, reprenez le texte plusieurs fois et « affinez-le » (dans tous les sens du terme !) à chaque passage.

Lecture.
Chez vous, vous pouvez également refaire la couverture. Rapportez le livre à l’atelier, please !

———————————————————————————————

& puis, une bonne idée (photoshopée?) :
CoJRcVmXEAA34pR
avec RN, c’est plus difficile… RANCUNE ? RANDONNÉE ? RENARD ? RENNE ? RENVOI ? RIEN ?
LREM : LARMOIEMENT ?
PS : PASSION ? PASTEL ? PASTIS ? PÈSE ? PISCINE ? PISTON ? PISTOU ? POSTE ? PUS ?
ETC…
À vos marqueurs, prêt ?


retour sous-marin

8 novembre 2019

Retour un peu pénible en blablacar Brive-Aix-en-Provence avec Armand, un ancien commandant de sous-marin, qui a une rage de dent… (heureusement, car sinon il parle sans cesse!)
D’ailleurs pour embarquer (campagnes de 2 ou 3 mois) dans un sous-marin, il faut avoir des dents impeccables (aucun plombage ou autre qui ne résisterait pas à la pression) et plus d’appendice…
Les équipages de sous-marin ont les dents saines (ça doit éliminer pas mal de monde!)
& autre info, dans l’armée, tous ceux qui ont à faire avec le nucléaire bouffent mieux que les autres! Armand a navigué dans un sous-marin à propulsion nucléaire, mais jamais avec des missiles nucléaires…
Capture d’écran 2019-11-08 à 09.33.29
Belle image d’une baleine militaire payée par nos impots : Le Saphir (S602) dans la rade de Toulon (la classe Rubis des Forces sous-marines françaises est la plus petite des SNA (sous-marin nucléaire d’attaque) au monde, nous dit wikipedia).

Quoi qu’il en soit, on reconnait sa formation militaire (sur le tas, il a commencé à 15 ans comme démineur en Algérie) bien qu’il n’ait pas de respect pour les St Cyrien (disant qu’il est plus agréable de manger à la table « commune » plutôt qu’à celle des officiers… ) dans l’organisation du voyage (arrêts balisés avec horaires à respecter) et certains sujets de conversation (il faut marcher au pas, la prison ou l’expulsion pour tous ceux qui font des conneries), bien que ses fonctions l’aient dégouté des (et de la) politiques. Ne pas être d’accord avec lui l’amuse plutôt mais n’ébranle en rien son opinion, et quand il n’a plus d’arguments, il finit par dire « putain, j’ai mal aux dents! »

badgeSa remarque en voyant le badge sur mon manteau :
« Dans l’armée, commencer  à se poser des questions, c’est commencer à désobéir ! « 

(misère!!)

12 h Tulle-Marseille porte à porte, interminable!

En arrivant à la maison sous la bruine, grande lueur des torchères en face de la baie de Marseille, à Port-de-Bouc ou Fos, dégazage impressionnant !!
Resized_20191107_195157_6981
& puis Xavier Pinon m’étonnera toujours, me racontant au téléphone (pour préparer notre prochain séjour à Arromanches) qu’il a été photographier ou filmer naguère la pose d’une nouvelle hélice (les hélices doivent faire le moins de bruit possible) sur un sous-marin, 15 jours sur la base de Lorient, employé par une boîte accréditée secret-défense ; lui même a refusé l’accréditation (enquête de plus d’un an, pas de communistes dans la famille, etc…)
———————————————————————

IMG_4805C’est pas une hélice, mais H. B. m’a envoyé la photo de la sculpture lumineuse qu’il m’a achetée il y a plusieurs années (ça fait une belle ombre au plafond!!) :

& Corinne cette image (photo sur soie, issue de la série pliures) d’Agnès Geoffray

pliure
& Marie-Christine, (chez qui j’ai commencé la céramique), cette annonce pour début décembre :ghphdhlpjgagofdb
Voilà qui me fait bien plaisir d’avoir des choses à regarder, parce qu’il y a des jours, avec la fatigue, le temps qui manque d’heures et les inquiétudes de fric, j’ai l’impression d’avoir fait juste des petits trucs merdiques, d’être naze, de pas bosser assez, et surtout de ne toujours pas savoir m’y prendre pour défendre mon boulot, de me contenter de faire mes petites affaires dans mon coin et de toujours ramer…
Un coup de mou…. Du sous-marin à la galère..!
images-1imagesCapture d’écran 2019-11-08 à 21.19.21
& en allant m’acheter à bouffer au monop, quand même, merci Cléo Charuet (qui bosse aussi pour Hermès!) et certainement de joyeux stagiaires mal payés ! (et des photos glanées sur internet..!)
Capture d’écran 2019-11-08 à 21.23.08Capture d’écran 2019-11-08 à 21.20.03740_espacebuzz56b85b84b07e2
& puis, des détournements-mauvais-esprit-piratage, parce que oui, en quantité c’est énervant..!
Capture d’écran 2019-11-08 à 21.02.03Capture d’écran 2019-11-08 à 21.01.26 Capture d’écran 2019-11-08 à 21.01.04
20191108_201131& en regardant le mur en face de l’ordi
(j’ai déplacé mon bureau pour ma super réparation anti-fuite)
avec juste le post-it qui reste,
je me dis voilà, ça c’est l’accrochage du jour!
Capture d’écran 2019-11-09 à 09.01.22

 

& payer avant que l’ursaff s’en mêle les cotisations sociales de la dernière échéance de l’année à la boutique (!) du marchand Agessa…

& puis, alors que le jugement de fin du journal L‘Echo est rendu dans l’aprem (et qu’il pleut toujours à Tulle), S. m’envoie leur dernière photo au coin des clampes (clampar en occitan = commérer)
clampes
merde

Je me dis qu’il faut que je retourne à l’Encre Rouge faire des affiches..!

Capture d’écran 2019-11-09 à 10.08.41

 

En attendant, vite fait sur le gaz avant amélioration :

————————————————
D’autant que c’est le sinistre « anniversaire » de l’effondrement de 2 immeubles rue d’Aubagne, avec 8 morts (+ 1 par la police anti-manif), entraînant le délogement de plus de 3 500 personnes…

Capture d’écran 2019-11-09 à 17.51.51
Capture d’écran 2019-11-09 à 17.51.23
Ça fait du bien de voir circuler ces images…
et un article de Libé
Capture d’écran 2019-11-10 à 10.26.20 Capture d’écran 2019-11-10 à 10.29.22
Philippe Pujol, «la Fabrique du monstre», éditions les Arènes, 2016, 320 pp., 20 €

 

 

 

 

 


l’écho co co

6 novembre 2019

Capture d’écran 2019-11-06 à 09.28.01

Avec quelques affiches vite faites pour la manif
Resized_20191104_202341_3232001
Resized_20191106_171258_8796
et le dernier numéro du journal ce mercredi 6 novembre…
20191106_132410Capture d’écran 2019-11-05 à 09.07.23
20191106_132402Capture d’écran 2019-11-06 à 15.38.37
Capture d’écran 2019-11-06 à 19.57.18 (une belle photo qui vient du web)

20191106_132434Capture d’écran 2019-11-05 à 09.07.4920191106_132153
& puis, dans les locaux de L’Echo à Limoges, une linotype !
(En pensant au projet du directeur du Populaire du centre, de réinstaller une linotype qui est dans un entrepôt dans leurs locaux, et d’en faire une réinstallation artistique-transformée, les évolutions technologiques font partie intégrante de l’histoire des journaux!)
Resized_20191105_112158_3642
Resized_20191105_112309_9934
Resized_Screenshot_20191106-094222_9566

Avec, sur la linotype, la photo de l’atelier de fabrication du journal au temps glorieux :
un alignement de linotypes,
qui me fait toujours penser à la scène du Miroir de Tarkovski

Resized_20191106_153135_4419
Capture d’écran 2019-11-06 à 18.31.26

20191106_135014 (1)

Cette phrase qui ferait une super affiche ou autocollant, tirée d’un papier de l’imprimeur de l’Echo :

20191106_132256

Capture d’écran 2019-11-05 à 09.08.00
Capture d’écran 2019-11-06 à 10.01.09

 

Alors, un autre écho,
artistique lui,
qui résonne et raisonne :Capture d’écran 2019-11-06 à 10.03.46
Resized_20191106_162142_2369

 

 

 

 

Ensuite prendre toutes leurs affaires et fermer le bureau…


atelier d’écriture du mardi- n°8

5 novembre 2019

Ce we et hier, projections des doc sélectionnés par Federico Rossin pour se souvenir de la RDA.
Capture d’écran 2019-10-27 à 11.34.56
Le dernier plan séquence hypnotique, dans le labyrinthe vide de la briqueterie désormais arrêtée, tourner indéfiniment à gauche pour ne pas se prendre le mur, spirale-forage du temps.
Ça m’a fait penser à ce petit livre publié à la ville brûle :
Capture d’écran 2019-11-05 à 11.35.27
Capture d’écran 2019-11-05 à 11.36.42
Capture d’écran 2019-11-05 à 11.35.58 Capture d’écran 2019-11-05 à 11.36.10
& ce serait bien comme consigne pour un atelier d’écriture : foncer dans un labyrinthe, ou chaque possibilité de sortie stylistique donne l’impression de tourner en rond ou de s’enfoncer dans la caverne du Minotaure….
——————————————————————————————————————————————

Mais aujourd’hui, mardi 5 novembre, atelier n°8

Avec une nouvelle participante régulière, Chantal, et Lydwine (quel beau nom stylé!), que nous reverrons peut-être si l’occasion se présente.
& une guest star, Leslie, depuis chez elle, à qui Raphaëlle fait signe!
20191105_184801
Capture d’écran 2019-11-05 à 11.51.04
1 — Répondez à cette annonce, que vous puissiez ou non l’adopter, expliquez « votre » situation quelle qu’elle soit avec le plus d’arguments possibles.

20191103_170723Capture d’écran 2019-11-04 à 15.44.21Capture d’écran 2019-11-04 à 15.45.00

 

 

 

 

 

 

 

Un nouvel arrivé par bon hasard à l’atelier, Samuel :

 

20191105_192344

& Leslie, qui nous envoie son texte par message
part0000011

2 — Rédigez une nouvelle petite annonce à votre façon pour faire adopter Salsa. Appuyez-vous sur les arguments entendus précédemment.

 

 

 

 

 

 

 

 

20191105_195304

 

 

 

3­ — Extraits de Erika, de Roland Topor (Bourgois, 1969)
20191104_162200 20191104_162216 20191104_162231 20191104_162242 20191104_162302 20191104_162333 20191104_162324 20191104_162409 20191104_162417 20191104_16243620191104_162444

Faites un récit de la rencontre avec Salsa, qui avance de mot en mot.

 

 

David : où j’entends Davy Crockett devenu Tragique croquette….

 

 

 

 

 

 

4 — extraits de L’amour à voix haute de Roland Topor
20191104_170857   20191104_165236 20191104_170316 20191104_165119 20191104_165459 20191104_170345 20191104_164911 20191104_165637 20191104_170615 20191104_170724 20191104_170702 20191104_165740

Faites une liste de phrases jaillies de la fréquentation de Salsa, qui immédiatement nous permettent d’imaginer des scènes possibles…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

& puis, n’oublions pas la principale participante absente de cet atelier, MERCI SALSA !!

 


Putain de bordel de merde

5 novembre 2019

20191030_08495320191031_211209
Les criquets qui profitent du soleil semblent ne pas dater de la semaine dernière…
IMG_26561
20191030_164744

Imprimer la dernière affiche en 2 passages (pas assez de caractères) pour l’expo de Pascale Lefebvre chez Altiplano pour Laterna Magica en décembre, avant le séjour de novembre à Tulle.

& finir ce livre conseillé par Federico avant de partir
20191029_122236
D’autant que ce sont les dernières pages les plus enthousiasmantes et qui donnent de nouvelles idées!!
20191031_21360020191031_21360720191031_21363520191031_21373820191031_21375420191031_21381020191031_213815
Pas possible de lire en train cette fois, comme il n’y a plus de train sur la ligne Marseille-Toulouse (où je change de train pour Brive puis Tulle) jusqu’en décembre (à cause du dernier déluge), chercher un blablacar à la bonne heure pour la totalité ou une correspondance…

Screenshot_20191103-211437_MessagesScreenshot_20191103-211405_Messages
En prenant le bus en partant de chez moi ce matin à 8h, en passant devant la plage de la Pointe Rouge, il y avait un cheval qui nageait avec son-sa cavalier.e sur le dos, c’était un beau spectacle et je me serais volontiers arrêtée pour le regarder si j’aurais su…
Bon, se retrouver finalement en carafe à 10h à la gare St Charles le 1er novembre, c’est pas l’idéal…
20191101_124759
J’arrive à dégoter un nouveau Blablacar Martigues-Toulouse départ quelques heures plus tard, et il y a un car Marseille-Martigues avec des horaires qui correspondent… Plus un billet de train Toulouse-Brive en me laissant une marge temporelle… L’aventure c’est l’aventure..!
J’attends Samia dans un no man’s land du 1er novembre, heureusement même si le temps se couvre, il ne pleut pas…
20191101_175940
Arrivée à Toulouse, j’ai 2h à attendre avant le train, j’en profite pour faire un petit tour à la librairie Terra Nova où je laisse des affiches à Fabrice. C’est la seule librairie que je connaisse où plein de livres de Jann-Marc Rouillan sont classés en littérature, et ça fait plaisir!! (à lui aussi, me dit Fabrice)

Arrivée à Brive sous la pluie, mais j’avais prévu un séjour amphibie…

& un cadeau m’attendait à mon arrivée après 14h de voyage porte à porte,
une belle broderie au point de croix (celle là : + !!)

20191103_112144


revoir la RDA début novembre, et Chum

30 octobre 2019

Capture d’écran 2019-10-27 à 11.31.46Capture d’écran 2019-10-27 à 11.34.08Capture d’écran 2019-10-27 à 21.18.49 Capture d’écran 2019-10-27 à 11.34.42 Capture d’écran 2019-10-27 à 11.34.56 Capture d’écran 2019-10-27 à 11.35.07 Capture d’écran 2019-10-27 à 11.35.19 Capture d’écran 2019-10-27 à 11.35.40 Capture d’écran 2019-10-27 à 11.35.49 Capture d’écran 2019-10-27 à 11.36.06

_______________________________________________

& puis, à Marseille :
Image 1 Image
Capture d’écran 2019-11-05 à 12.51.30

Pour tout savoir sur le CHUM, c’est


atelier d’écriture du mardi- n°7

30 octobre 2019

— Un PPPQ (petit plaisir partagé quotidien) de Corinne, avec qui nous faisons cet « exercice » depuis plus d’un an, que je voulais mettre sur le blog depuis longtemps, oublié sur le bureau de l’ordi :
Capture d’écran 2019-10-10 à 18.21.07

Il s’agit du livre de Joseph Ponthus, A la ligne
Je l’ai cherché dans ma bibli pour un atelier justement, mais il doit être à Tulle…
Une petite présentation pour vous donner envie de le lire, & regarder et écouter d’autres interview de ce gars formidable, qui dit en écho à Macron et Hollande : « aujourd’hui c’est plus officiellement des prolétaires, c’est des illettrés et des sans-dents..! »


— Hier soir, au téléphone, Manée toute bouleversée me raconte son tracas de la journée : les élagueurs, là pour couper les sapins, en ont profité (?) pour couper 4 chênes américains (plantés par son père) qu’ils ne devaient pas couper…
Cela m’a mis sur la piste de l’atelier d’aujourd’hui..!

Atelier 7 – mardi 28 oct.19

Un immense écrivain,
Louis-Ferdinand CélineEntretiens avec le professeur Y. (1955 – Gallimard)
20191028_20245220191028_202544

Il y a des situations énervantes, des gens qui vous chauffent, des moments où la colère remonte en vous comme une vague de fond, une lutte contre des préjudices, jusqu’à la tristesse ou l’écœurement.
D-écrivez 2 situations de ce genre, que vous avez vécu enfant-ado, et récemment.

Pensez à votre style d’écriture, ces 2 pages de Céline ne sont pas là pour rien !
Ecrivez au présent, essayer d’être au plus près du flux de pensée qui vous assaille, videz littérairement votre sac.
Pensez à la longueur et au rythme des phrases, aux allitérations, au vocabulaire, à la conjugaison et à la ponctuation, comment rendre compte stylistiquement de votre état mental.
—————————————————————————

20191029_193427

Ce soir, To Yee se charge des enregistrements, avec le portable d’Agnès (dont je reconnais la gomme…!)

 

 

& une nouvelle recrue à l’atelier, Marie-Laure.

(& je n’ai toujours pas fait la connaissance d’Annie « en vrai » !)

20191029_194315

1- texte de « jeunesse »

 

 

 

 

 

 

 

20191029_193926

2 – texte « adulte »
Lecture : montez sur votre grand cheval, prenez votre épée pour tracer oralement ce Z qui veut dire Zorro, levez-vous pour lire svp .. !!!

20191029_194217

 

 

 

 

 

 

3 – Extrait de Phèdre les oiseaux  de Frédéric Boyer (POL)
20191028_21201420191028_21202920191028_21203820191028_212117

A partir du texte 2 lu par un(e) collègue, qui vous aura marqué, faites un dialogue de tragédie à votre façon
Ouvrez la petite veste rouge de votre cœur, votre cœur inutile cheval pour la victoire qui ne vient pas
Pensez au style et vocabulaire de la tragédie !

 

 

 

 

 

 

 

20191029_20160320191029_201559
Avec un dessin de To Yee, pour finir cet atelier en beauté, et merci bien !!20191029_231621 - copie


avec le ciel

29 octobre 2019

Ces jours-ci, travail et repos, avec le ciel sur la tête..!
Toujours les affiches pour La fille de Rappaccini, avec Pascale Lefebvre venue à l’atelier pour faire les couleurs des 2 affiches imprimées samedi, avec une bouteille de jus de raisin (j’avais dit que le jaja pour le pique nique quand on a plein de boulot, c’est pas l’idéal…!) à l’étiquette formidable!
20191026_120706 20191025_161419 20191026_18003120191026_175958 20191026_194128
L’expérience Rappaccini… :
passer du temps à mettre toutes les lettres à la même hauteur, et s’y reprendre à plusieurs fois quand ce n’est pas possible d’imprimer en un seul passage…
20191026_193737

Ça me fait penser à ce livre, après un message de Federico :
Capture d’écran 2019-10-29 à 12.25.02
Alors je suis en train de le lire (j’ai pas fini), mais pour l’instant ce que je préfère, c’est cette « blague de typographe »en exergue, qui en fait est juste une histoire d’écriture..!!
20191029_12223620191029_122308
et qui me renvoie en écho à un vieux boulot fait avec des tampons (où il n’y a pas de ponctuations) sur des étiquettes, et donc de cette phrase (reprise imprimé dans un livre d’artiste ensuite), qui me fait toujours jubiler (c’est plus gai que la blague de typographe, ce serait une blague de tamponneuse!) :
20191029_124211
Il va falloir qu’on fasse un atelier d’écriture sur la ponctuation..!!

20191025_195250 Puis colmater la fuite d’après déluge qui  menaçait sérieusement la prise électrique…

De bas en haut, pour que ça se passe bien de haut en bas..!
Rouvrir pour réadapter le système D anti-fuite…
20191024_122705

La leçon à en tirer : écouter ses intuitions (lors des travaux anciens) plutôt que l’avis de personnes connaissant moins bien « le terrain »..!

20191028_184852 (1)

 

PPPQ 381 / lundi 28
— bureau et bricolage devant la mer, se creuser la tête pour trouver une façon simple de rebouchage esthétique du système anti-fuite, être bien contente du résultat en fin de journée, le vice caché personnifié, feng shui réussi !

C’est plus facile que les travaux SNCF suite aux intempéries, et pas de train sur la ligne Marseille-Toulouse pour aller à Tulle tout bientôt…
Capture d’écran 2019-10-29 à 12.04.13 Capture d’écran 2019-10-29 à 12.04.31
Pendant ce temps-là, c’était le « grand banquet » de Saint-Pardoux pour le finissage d’automne de l’exposition de Zoé Chantre et de Jean-Pierre Larroche, Mystères et curiosités de Saint-Pardoux
Resized_20191027_102306_675 Screenshot_20191027-114123_MessagesScreenshot_20191027-114250_Messages
& du Mons !

Pendant ce temps-là toujours, et depuis, pas de nouvelles de Pec à propos de la Touble night du samedi soir de Ô les chœurs…
Sauf Gaëlle qui a été déposer des flyers pour la rencontre du jeudi 28 novembre avec Olivier Steiner...
Capture d’écran 2019-10-29 à 14.16.22
Avec entre autre la participation de Jean-Louis Costes, découvert pour ma part à la Maison Rouge…
(Passez l’intro de 10 mn du commissaire d’expo, trop proliférique, comme il dit…)

Resized_20191026_232338_6377

En attendant ce dimanche, se faire quelques heures de vacances pour garder la niaque, et puis, parce que sinon, c’est du gâchis de ne pas profiter de ce don du ciel (et de l’eau à 19-20°) quand il est bien luné!
20191027_16460520191027_16464420191027_145121 20191027_145039 20191027_130815

et une photo du dimanche soir prise en passant au retour de la plage avec Thomas, avant que la nuit tombe trop tôt20191027_171258

Participer avec le Lieu/Lien au Printemps des poètes 2020, sur le thème du courage !

« Édition 2020, Le Courage (texte de présentation de Sophie Nauleau)

C’est un vers de Corneille. Un vieil alexandrin célèbre, à la toute fin du Cid, qui dit le cœur, l’espoir et le triomphe du temps quelque part à Séville :
Espère en ton courage, espère en ma promesse…
Et dans cet hémistiche toute la bravoure du monde roule à l’assaut des siècles, avec tant de constance. Tant de patience passée à la postérité, comme un secret légué, mantra plus efficient que les rudes lois du sang.
Et la vaillance d’outrepasser les règnes, les solitudes, les exils, les douleurs, les aurores et les disparitions. Nos horloges sonnent l’heure du courage, écrivait Anna Akhmatova à l’hiver 1942. Tandis que Prévert tordait le cou aux pensées toutes faites dans ses « Adonides » : La guerre déclarée / j’ai pris mon courage / à deux mains / et je l’ai étranglé. Car le mot, trop taillé pour la gloire, a parfois mauvaise presse. Pourtant le cran. Pourtant l’audace. Pourtant la virtus latine, qui fait dire à Virgile et Apollon d’une même voix : Déploie ton jeune courage, enfant, c’est ainsi que l’on s’élève jusqu’aux astres.
Cette force d’âme capable de tutoyer les étoiles en appelle aux mots de Desnos, dont Éluard affirmait, devant ses cendres revenues de Terezín, qu’il était la poésie du courage. Une poésie qui se joue la vie, l’amour, la liberté jusque dans la pire des morts. Avec ce qui me reste de courage, défoncer toute la Nuit, proposait Paul Valet, tout aussi prompt à mourir.
C’est coton, le courage, même sans être corps et âme en lambeaux.
La course plus que la rage. La lumière à foudroyer le noir. Comme s’il n’y avait qu’un poète pour dire cet éclat d’être sans orgueil. Cette témérité de la langue qui vous mène plus loin que la vue ne peut voir. Cette intrépidité de la parole qui nous fait défaut. Cette endurance à Raturer outre. Ce souci du poème. Je vais droit au jour turbulent, annonçait André du Bouchet. Que l’on se nomme Blaise Cendrars ou Benjamin Fondane, Charlotte Delbo ou Sylvie Brès, Juan Gelman ou Ludovic Janvier… Tous ont osé. Et la frappe, la vitalité de l’écriture, le prodige de l’énergie poétique de nous révéler encore et toujours.

Post-scriptum : ce n’est pas un hasard si l’anniversaire des 100 ans de Boris Vian, le 10 mars 2020, tombe en ouverture de cette édition dédiée au Courage. Car celui qui ne voulait pas crever Sans qu’on ait inventé / Les roses éternelles / La journée de deux heures / La mer à la montagne / La montagne à la mer / La fin de la douleur, celui qui savait que La vie, c’est comme une dent / D’abord on y a pas pensé / On s’est contenté de mâcher / Et puis ça se gâte soudain / Ça vous fait mal, et on y tient / Et on la soigne et les soucis / Et pour qu’on soit vraiment guéri / Il faut vous l’arracher, la vie. Celui-là qui écrivait comme quatre, chantait du soir au matin et jouait comme personne, l’enfant de Ville-d’Avray, le joyeux condamné de la Cité Véron, ce singulier et magnifique poète de 39 ans savait ce qu’il en était de vivre. »

DSC02560 (2)un petit dossier à concocter, mais les idées ne manquent pas, pour le courage, la poésie et le monde

Et puis, nous avons le « visuel » tout prêt…


retour temporel

24 octobre 2019

C’est un peu moins la course, j’ai été beaucoup occupée par la maquette de ma contribution à « 12 millions de romans possibles… », où j’ai mis à profit pas mal d’heures de voyage en trains-par-jours-de-grève…
20191019_223618
Avant ça, des photos du rdv pique-nique au forum de L’Empreinte, le 17 octobre :
20191017_11551220191017_11550420191017_11544820191017_11555920191017_11561320191017_11543220191017_123752
Et puis le soir à la médiathèque pour la projection de Toto et ses sœurs
Sans titre
(Aysé avant son « discours » sur la pauvreté qui touche de plus en plus les enfants)
20191017_200641 20191017_200616Sans titre.2jpg
Pendant ce temps-là, des nouvelles de Venise où était Manée avec l’ENSA, pour la biennale :
Screenshot_20191022-234404_Messages
Screenshot_20191022-234416_Messages?Screenshot_20191022-234434_Messages (2)
Ça ferait des belles cartes postales, la nouvelle vitrine du Lieu/lien! (exit Chirac!)
20191013_164308
20191013_16403120191013_164045DSC03375DSC03376DSC03374DSC0336920191013_16411820191013_16420520191013_16410620191013_16411120191013_16402320191013_16414020191013_16400120191013_164011
Avec des extraits de textes de l’atelier d’écriture, pour donner envie à de futur participant.e.s ?
Ça a marché, puisque Annie est venue après avoir vu l’annonce sur la vitrine!
20191013_164256
et que mes espions sur place m’ont envoyé une photo de jeunes lectrices by night…
Resized_20191023_211216_1004
& puis, 1er RDV à L’Empreinte avec Bruno Geslin, après une 1ère séance de travail de 3 jours pour préparer le futur spectacle.
Sans titre
Assister à ce rendu du travail comme une petite souris ! Générosité de nous faire participer à cette création à un stade très « fragile »…
20191024_175516
Cela nous a donné envie, après avoir vu Chroma l’année dernière, d’organiser au moins une projection d’un film de Derek Jarman, qui a aussi fait une adaptation d’Edouard II

Puis bref passage à Paris entre Tulle et Marseille, l’occasion de lire chez Corinne un Fabcaro..!
20191019_113410 20191019_113517
de manger des mochis glacés, pour m’encourager à finaliser cette maquette de 15 jours d’observations à Franprix cet été…20191018_204205
et d’aller voir une expo à la Halle saint Pierre, + café, après une visite à la librairie L’Attrape-Cœurs, qui va s’agrandir, chic!
20191019_170911
C’est pas l’ambiance de la biennale..!
Screenshot_20191022-234452_Messages
Back home, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête;
20191023_090748
toujours la maquette qui prend des plombes, pendant que Manée s’active aux fourneaux de l’automne!
Resized_20191022_215034Resized_20191022_101413
Là un nouveau livre commandé à la librairie Préférences; Ici, des « nouvelles feuilles » au rosier…
Screenshot_20191022-234556_Messages20191023_104633
Là et Ici, le déluge, heureusement ignoré à l’atelier l’Encre Rouge, pour imprimer des phrases de La fille de Rappaccini
Resized_20191020_113712_123420191023_163030
Affiche imprimée en 2 fois (pas assez de lettres dans la casse pour l’imprimer en une fois!), ce qui fait que la 2ème partie nous enchante sur du papier fluo ! Elle sera bien au Lieu/lien!!
20191023_174536
20191023_173102


atelier d’écriture du mardi – 6

23 octobre 2019

Atelier 6 – mardi 22 oct.19

20191022_074515lumière d’éclair

1- Ce matin, je voulais me lever tôt pour préparer l’atelier d’écriture.
J’ai été réveillée par l’orage, juste sur la mer, devant la maison, éclairs, tonnerre et déluge.
Puis il y avait un scorpion dans l’évier. Pourtant le signe du scorpion ne débute que demain. Que faire ?
20191022_080712

Alors faites un texte qui explique la situation et les diverses solutions que vous proposez :

Annie (chic, une nouvelle participante!) :

Leslie (chic, encore au Mons!) :

David :

Raphaëlle :

Manée :

Dominique :

 

20191022_082110

2- Nâzım HikmetLa plus étrange des créatures

Comme le scorpion, mon frère, Tu es comme le scorpion
Dans une nuit d’épouvante.
Comme le moineau, mon frère,
Tu es comme le moineau,
Dans ses menues inquiétudes.
Comme la moule, mon frère,
Tu es comme la moule
Enfermée et tranquille.
Tu es terrifiant, mon frère,
Comme la bouche d’un volcan éteint.
Et tu n’es pas un, hélas,
Tu n’es pas cinq,
Tu es des millions.
Tu es comme le mouton, mon frère,
Quand le bourreau habillé de ta peau
Quand l’équarisseur lève son bâton
Tu te hâtes de rentrer dans le troupeau
Et tu vas à l’abattoir en courant, presque fier.
Tu es la plus étrange des créatures, en somme,
Plus drôle que le poisson
Qui vit dans la mer sans savoir la mer.
Et s’il y a tant de misère sur terre
C’est grâce à toi, mon frère,
Si nous sommes affamés, épuisés,
Si nous sommes écorchés jusqu’au sang,
Pressés comme la grappe pour donner notre vin,
Irai-je jusqu’à dire que c’est de ta faute, non,
Mais tu y es pour beaucoup, mon frère.

Faites un texte (inspiré par la forme du poème de Nâzım Hikmet) à partir des éléments proposés dans l’exercice 1 :

Annie :

Dominique :

Leslie :

David :

Raphaëlle :

& un beau texte sérieux de Manée :

 

20191022_083015

3 – A l’arrêt de bus, qui tarde à venir, une grand-mère qui rentre du marché avec son Caddie demande à 2 jeunes hommes de l’aider à le monter chez elle. Elle habite à côté. Ils prennent le Caddie et rentrent ensemble dans l’immeuble.
Une dame qui a envie de bavarder me fait remarquer :
— Elle n’a pas peur ! Elle a confiance ! C’est pas prudent ! Après faudra pas qu’elle dise…
— Heureusement que ça existe encore la confiance ! De toute façon, elle a besoin d’aide. Vous auriez pu aussi lui proposer de l’aider !
— Il fait pas froid, hein !
Plus tard, elle me tape sur le bras pour m’apostropher :
— C’est quoi, ÇA ??
Je lève la tête, j’étais en train d’envoyer un SMS, je me dis qu’il y a un insecte sur mon imper (c’est l’effet scorpion…)? Où, quoi ?
— Là, ÇA !!
De dos, une femme ou un homme en nuisette courte parme et violette à fines bretelles, le haut du dos un peu vouté, les belles jambes nues et les mollets musclés qui marche à grandes enjambées avec de hauts escarpins en peau violets, un petit sac de courses en plastique à la main.
— Ça, c’est juste une femme ou un homme qui marche dans la rue.. !
— Il ou elle n’a pas froid ! (sous entendu aux yeux ou aux fesses ?)

— — — — — — — — — —

A partir de cette scène, faites un dialogue.
Pour la lecture, chacun lira une phrase à la suite les uns des autres, pour faire un « dialogue géant » autour de la table.

(Raphaëlle lit pour Annie qui a du partir, puis pour elle)

 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

20191022_182514

Merci, vous m’avez bien fait rire quand je vous ai écouté à l’atelier, après avoir imprimé (sur du fluo pour le plaisir et sur papier blanc pour l’expo!) une affiche pour la future exposition début décembre chez Altiplano des monotypes de Pascale Lefebvre inspirés de La fille de Rappaccini (de Nathaniel Hawthorne), pour Laterna magica (Fotokino)

20191022_193111